actualité
Vendredi 26 février 2010 à 05h00

Nouveautés : La dernière fugue et Cop Out

Photo Par Karl Filion
Jacques Godin dans La dernière fugue

Voici les nouveautés de la semaine.

La dernière fugue - Québec, Luxembourg - 90 min.

Réalisé par Léa Pool. Avec Yves Jacques, Andrée Lachapelle.

Toute la famille Lévesque est réunie dans la maison familiale pour le souper de Noël. Un sujet occupe toutes les conversations : l'état avancé de la maladie de Parkinson qui accable le patriarche, dont la qualité de vie a grandement diminué. Au milieu des disputes et des avis divergents, André, son fils ainé, et Sam, son petit-fils, envisagent d'abréger ses souffrances afin de le délivrer et de lui permettre de profiter encore un peu de la vie. De vieux souvenirs d'enfance et l'amour inconditionnel de sa femme viendront agrémenter ses derniers moments.

Oscar et la dame rose - France, Belgique, Canada - 106 min.

Réalisé par Éric-Emmanuel Schmitt. Avec Amir, Michèle Laroque.

Oscar, un jeune garçon de dix ans, est atteint d'un grave cancer duquel il succombera d'un jour à l'autre. Déçu par ses parents qui fuient la maladie au lieu de la confronter et par le personnel médical impuissant à sa déchéance, il réclame la présence de la dame rose, une femme rustre qu'il a un jour croisée dans les corridors de l'hôpital. Rose lui apprend à vivre chaque journée comme si elle représentait dix ans d'existence. Ainsi, le petit Oscar traversera l'enfance, l'adolescence, l'âge adulte et la vieillesse en l'espace de quelques jours et pourra s'éteindre en paix.

Cop out (Flics en service) - États-Unis - 108 min.

Réalisé par Kevin Smith. Avec Bruce Willis, Tracy Morgan.

Pour payer le mariage de sa fille, Jimmy, un policier de New York, décide de vendre l'une de ses précieuses cartes de baseball. Par contre, le jour où il se rend au magasin pour l'échanger, la boutique se fait cambrioler et les brigands s'enfuient avec la carte. Pour la récupérer, Jimmy et son coéquipier Paul s'associent avec des trafiquants de drogues, en leur promettant de retrouver un véhicule volé. Lorsqu'ils découvrent une jeune Espagnole dans le coffre de la dite voiture, ils tenteront de protéger la fille, reprendre la carte et séquestrer les méchants, tout ça avant la noce.

Un prophète - France - 149 min.

À Montréal seulement. À l'affiche à Québec le 5 mars.

Réalisé par Jacques Audiard. Avec Tahar Rahim, Niels Arestrup.

À son arrivée dans le pénitencier où il doit servir une peine de six ans, Malik El Djebena est illettré et vulnérable. Il se place sous la protection d'un groupe de prisonniers corses qui contrôlent tout à l'intérieur de la prison, et devient même l'assistant du chef César Luciani. Au beau milieu de tensions raciales entre prisonniers corses et musulmans, Malik développe son propre réseau de contacts et gagne la confiance des Corses qui lui permettent de développer son réseau de trafic de drogue. Au bout de six années, Malik est devenu un véritable gangster.

The Crazies (Les détraqués) - États-Unis, Émirats Arabes Unis - 101 min.

Réalisé par Breck Eisner. Avec Timothy Olyphant, Radha Mitchell.

David Button est le shérif d'une petite ville fermière de l'Iowa. Un jour, il est forcé d'abattre un homme armé qui s'avance vers lui, le regard vide, sur un terrain de baseball. La vie continue, mais David est rapidement confronté à d'autres situations tout aussi étranges, qui le laissent également perplexe. Il tente comme il le peut de reprendre en main le cours des événements, mais rapidement, les choses dérapent totalement. Les uns à la suite des autres, les habitants de la ville sombrent dans une folie terrifiante. Plus question de tenter de régler les choses, maintenant, il faut tenter de survivre...

Vilaine - France - 93 min.

Réalisé par Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit. Avec Marilou Berry, Frédérique Bel.

Mélanie est gentille, tout le monde le sait, tout le monde en profite. À commencer par son patron, qui la bouscule dans tous les sens. Par ses amies, qui n'hésitent pas une seule seconde à se moquer d'elle. Par sa mère, qui se sert d'elle comme d'une bonne. Et tous les autres, aussi. C'est qu'elle est moche, la Mélanie, en plus d'être si gentille. Ça aussi, tout le monde le sait. Pourtant, elle croit toujours qu'elle va trouver l'âme soeur, un jour ou l'autre. Son prince charmant à elle. Cela, à condition qu'elle soit juste un petit peu moins gentille, évidemment.

Brendan et le secret des Kells - France, Belgique, Irlande - 79 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Tomm Moore.

Brendan est un jeune moine irlandais du 9e siècle, qui vit à Kells dans l'abbaye de son oncle, l'abbé Cellach, en compagnie de moines copistes et d'enlumineurs. Constamment hanté par la crainte des attaques de vikings, l'abbé Cellach passe ses journées à tenter de fortifier Kells, et refuse que son neveu sorte dans la forêt. Quand arrive à l'abbaye le frère Aidan d'Iona, célèbre enlumineur, Brendan devient rapidement son apprenti. Dans le but d'aider le frère à terminer d'écrire le fameux livre de Kells, Brendan se risque dans la forêt où il se lie d'amitié avec une fée, mais devra aussi combattre de dangereuses créatures mythiques, des vikings sanguinaires, et surtout vaincre ses propres peurs.

The Messenger - États-Unis - 112 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Oren Moverman. Avec Ben Foster, Woody Harrelson.

Après avoir servi son pays en Irak, le sergent américain Will Montgomery est de retour en Amérique, où il est assigné à une nouvelle tâche qui ne l'emballe guère. Sous la direction du capitaine Tony Stone, Will devient littéralement le messager de la mort. Son boulot : aller à la rencontre de la famille des soldats tombés au combat, et leur annoncer le pire. Lentement, Will découvrira les difficultés inhérentes à sa nouvelle tâche, et découvrira également son partenaire sous un jour nouveau. Les choses se compliqueront cependant pour eux lorsque Will développera une attirance particulière envers l'une des femmes qu'il est chargé de prévenir de la mort de son mari.

L'enfer d'Henri-Georges Clouzot - France - 94 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Serge Bromberg et Ruxandra Medrea. Avec Romy Schneider, Serge Reggiani.

En 1964, le célèbre cinéaste français Henri-Georges Clouzot s'atèle au tournage de son nouveau film, L'enfer, doté d'un budget quasi-illimité. Pour l'occasion, il a recours aux services de Romy Schneider et de Serge Reggiani. Le sujet (la jalousie masculine) et son traitement devaient révolutionner le cinéma, à une époque où la Nouvelle Vague était sur toutes les lèvres. Le projet du long métrage a cependant avorté pour diverses raisons. Plusieurs décennies se sont écoulées et le réalisateur Serge Bromberg a mis la main sur de nombreuses archives inédites, tentant de recréer ce cauchemar tant fantasmé chez les cinéphiles.

L'affaire Coca-Cola - Canada - 86 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Germán Gutiérrez et Carmen Garcia.

Au début des années 2000, deux avocats américains en droit du travail, David Kovalik et Terry Collingsworth, se lancent dans une croisade contre l'empire Coca-Cola. En effet, dans les filiales de pays comme la Colombie, le Guatemala ou la Turquie, on fait appel à des milices paramilitaires pour enlever ou assassiner les ouvriers qui tentent de se syndiquer. Niant leur responsabilité face à ces crimes, les hauts dirigeants de Coca-Cola n'entreprennent aucune action pour que cette situation ne cesse. Kovalik et Collingsworth déposent des poursuites contre Coca-Cola aux Cours fédérales des États-Unis, et, avec l'activiste Ray Rogers, qui dirige la campagne Stop Killer-Coke!, ils parviennent à provoquer le boycott des produits Coca-Cola dans plusieurs écoles américaines.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Vendredi 19 février 2010 à 05h00) Nouveautés : Shutter Island et Le petit Nicolas
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.