actualité
Vendredi 25 janvier 2008 à 05h00

Nouveautés : La belle empoisonneuse, Rambo et Introuvable

Photo Par Karl Filion
Isabelle Blais dans La belle empoisonneuse

Voici les nouveautés de la semaine :

La belle empoisonneuse - Québec - 90 min.

Réalisé par Richard Jutras. Avec Maxime Denommée, Isabelle Blais.

Homère, jeune rêveur passionné de mycologie et de mythologie grecque, a le coup de foudre pour Roxane, une jeune femme mystérieuse et distante avec qui il a été jumelé pour vendre porte à porte des carnets de coupons-rabais. Il rumine encore secrètement son sentiment lorsqu'une visite chez un humoriste en chute de popularité vire au drame: pour soustraire Roxane aux menaces de ce dernier, Homère l'assomme avant de s'enfuir avec elle. Lorsque le corps est retrouvé sans vie, l'enquête conduit les policiers à la compagnie qui embauche les deux jeunes, devenus entretemps amants. Laquelle compagnie est dirigée par le beau-père de Roxane, qui semble avoir sur la jeune femme une emprise certaine, liée à de lourds secrets de famille sur lesquels Homère tentera, au risque de sa vie, de faire toute la lumière.

Rambo (Rambo) - États-Unis, Allemagne - 93 min.

Rélaisé par Sylvester Stallone. Avec Sylvester Stallone, Julie Benz.

Retiré en Thaïlande depuis vingt ans, un ancien soldat d'élite américain reprend du service pour sauver des missionnaires chrétiens détenus dans la Birmanie voisine par un chef de guerre sadique.

Untraceable (Introuvable) - États-Unis - 100 min.

Réalisé par Gregory Hoblit. Avec Diane Lane, Billy Burke.

Affectée au service des cybercrimes du FBI, l'agente Jennifer Marsh passe le plus clair de ses journées à ratisser la Toile. C'est par hasard qu'elle et son partenaire Griffin tombent sur un site dans lequel un chaton est mis à mort en direct, la durée de son supplice étant proportionnelle à la fréquentation des internautes. Peu après, Jennifer découvre sur le site qu'un homme remplace désormais l'animal dans la position du condamné. Bien qu'il soit impossible de retrouver la trace du webmestre meurtrier, tout indique que celui-ci opère à partir de Portland, où l'agente réside. Au fil de l'enquête, qu'elle et son équipe mènent de concert avec les autorités policières locales, Jennifer sent l'étau du tueur se resserrer sur elle.

Les chansons d'amour - France - 95 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Christophe Honoré. Avec Louis Garrel, Ludivine Sagnier.

Ismaël, secrétaire de rédaction d'un journal parisien, fait ménage à trois avec Julie, sa compagne depuis huit ans, et Alice, une collègue au bureau. Sans être toujours harmonieuse, leur relation est placée sous le signe de l'insouciance et de la légèreté. Mais tout bascule lorsque Julie meurt subitement. Malgré l'affection que lui porte sa belle-famille, Ismaël se replie, rejetant les efforts maladroits et insistants de Jeanne, la soeur aînée de la défunte, visant à l'aider à surmonter l'épreuve. Il trouve plutôt réconfort dans les bras d'Erwann, un lycéen breton, petit frère du nouveau copain d'Alice. Cependant, toujours en proie à la mélancolie, le journaliste ne se sent pas prêt à fredonner une autre «chanson d'amour».

Meet the Spartans (Voici les Spartiates) - États-Unis - 84 min.

Réalisé par Jason Friedberg et Aaron Seltzer. Avec Sean Maguire, Carmen Electra.

Le roi de Sparte Léonidas réunit 13 de ses plus vaillants guerriers pour vaincre l'armée du roi perse, composée notamment de Rocky Balboa, Ghost Rider, les Transformers et une Paris Hilton bossue.

Junior - Québec - 98 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Isabelle Lavigne et Stéphane Thibault.

Pour les joueurs du Drakkar de Baie-Comeau, une équipe de la Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec, le sport n'est plus un jeu. Car s'ils veulent atteindre les rangs professionnels et s'assurer une carrière lucrative, c'est maintenant ou jamais pour eux l'occasion de faire leurs preuves. D'où l'obligation de performer, qui concerne également le personnel-entraîneur, contraint de gagner pour satisfaire aux exigences des actionnaires.

How She Move - Canada - 92 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Ian Iqbal Rashid. Avec Rutina Wesley, Dwain Murphy.

Au lendemain de la mort par overdose de sa soeur, Raya, brillante étudiante d'origine jamaïcaine, est forcée de quitter sa prestigieuse école privée pour revenir vivre auprès de ses parents. Accueillie avec beaucoup d'hostilité par les filles de son quartier misérable, Raya ne rêve que de partir étudier ailleurs lorsqu'elle découvre qu'un concours de «step dancing», assorti d'une bourse de 50 000$, pourrait lui permettre d'exaucer son voeu. Or, dans ce milieu de la danse largement dominé par les garçons, la jeune femme a fort à faire pour convaincre Bishop, leader de la troupe locale, de l'admettre en son sein.

Imitation - Canada - 117 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Federico Hidalgo. Avec Vanessa Bauche, Jesse Aaron Dwyre.

De passage à Montréal afin d'y retrouver un proche, la Mexicaine Teresa fait la rencontre de Fenton, un commis d'épicerie qui offre de l'aider dans ses recherches. Leur enquête les mène d'abord dans une fruiterie avec laquelle le disparu brassait des affaires, puis suivent la piste de ce dernier dans une manufacture, une école de danse latine, un journal communautaire dominicain, entre autres. Au gré des recherches, Fenton tente de se rapprocher de Teresa. Mais bien que l'attirance soit réciproque, cette dernière, très secrète, freine les élans de son soupirant.

They Wait - Canada - 89 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Ernie Barbarash. Avec Jaime King, Pei-Pei Cheng.

Exilés à Shanghai depuis quelques années, Sarah, Jason et leur jeune fils Sammy rentrent à Vancouver pour les funérailles de l'oncle de Jason, un homme d'affaires respecté de la communauté chinoise. Peu après leur arrivée, qui coïncide avec les célébrations du mois des fantômes, Sammy se met à voir des apparitions inquiétantes, vit un épisode de possession puis tombe dans un profond coma. Devant l'impuissance des médecins, Sarah, en proie à des visions cauchemardesques, se tourne vers un étrange pharmacien. Ce dernier l'amène à découvrir que la clé de l'énigme réside dans le passé trouble de sa belle-famille. Or, le temps presse puisqu'au lever du soleil, le dernier jour des festivités, Sammy sera perdu à jamais.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.