actualité
Jeudi 14 février 2008 à 10h30

Nouveautés : Jumper, Dansez dans les rues et Tout est parfait

Photo Par Karl Filion
Maxime Dumontier et Normand D'Amour dans Tout est parfait

Voici les nouveautés de la semaine :

Jumper (Jumper : Franchir le temps) - États-Unis - 88 minutes.

Réalisé par Doug Liman. Avec Hayden Christensen, Samuel L. Jackson.

Élevé par son père violent depuis le départ de sa mère lorsqu'il avait cinq ans, David Rice découvre à l'adolescence qu'il est capable de se téléporter. Fort de ce don prodigieux, il quitte sa petite ville pour refaire sa vie à New York. À l'âge adulte, David a maintes fois parcouru le globe et fait fortune en dévalisant discrètement les voûtes des banques. Renouant avec son amour d'enfance, Millie, il l'emmène à Rome, où elle a toujours rêvé d'aller. Mais dans la ville éternelle, David croise Griffin, un jeune rebelle qui possède le même don que lui. Ce dernier lui apprend alors qu'il fait partie de la petite communauté des «Jumpers», des êtres dont les pouvoirs ont dans le passé été utilisés à des fins néfastes. Ce qui explique pourquoi les Paladins, des agents d'élite, les pourchassent sans relâche afin de les éliminer.

Step Up 2 The Streets (Dansez dans les rues) - États-Unis - 98 min.

Réalisé par Jon Chu. Avec Briana Evigan, Robert Hoffman.

Sous les bons offices du danseur Tyler, dont le passage au Maryland School of the Arts fut très marquant, la turbulente Andie se rend à l'audition et est admise de justesse dans le même établissement. Déjà remarquée par Chase, étudiant-vedette et frère du jeune et conservateur directeur, Andie est tiraillée entre la performance de rue et celle préconisée par son école. Excédés par l'académisme suffocant qui y régne, la jeune femme et Chase forment une troupe clandestine dans le but d'affronter les danseurs de rue qui ont rejeté Andie. La passion commune des deux amis sera bientôt soudée par un amour naissant.

The Spiderwick Chronicles (Les chroniques de Spiderwick) - États-Unis - 97 min.

Réalisé par Mark Waters. Avec Freddie Highmore, Mary-Louise Parker.

Jared Grace est loin d'être ravi. Ses parents sont en instance de divorce et Helen, sa mère, refuse d'en expliquer les motifs. Il y a pire: son frère jumeau Simon et sa soeur aînée Mallory se comportent comme s'ils détenaient un secret qu'il ignore. Voilà qu'ils emménagent dans une vieille demeure isolée ayant appartenu à un grand-oncle disparu dans de mystérieuses circonstances. Tous semblent prêts à s'accoutumer à ce nouvel environnement champêtre, à l'exception de Jared. Celui-ci a tôt fait de découvrir un mystérieux grimoire laissé par son aïeul. L'ouvrage lui fait réaliser que la forêt alentour est peuplée de créatures fantastiques. En outre, le livre ranime un puissant ogre prêt à tout pour s'approprier le savoir qui y est consigné.

Definitely, Maybe (Bien sûr, peut-être) - États-Unis - 110 min.

Réalisé par Adam Brooks. Avec Ryan Reynolds, Abigail Breslin.

Will Hayes, un publicitaire en instance de divorce, raconte à sa fille Maya, dix ans, les circonstances entourant sa rencontre avec son épouse. Par jeu, il change les noms des personnages de son récit, lequel porte sur les trois femmes qui ont joué un rôle de premier plan dans sa vie durant les cinq années précédant la naissance de la petite. Il y a eu Emily, son amour de jeunesse qui l'attendait dans leur Winsonsin natal tandis qu'il travaillait à New York dans l'équipe du candidat démocrate à la présidence, Bill Clinton. Il y a eu April, une employée de bureau aussi attachante qu'apolitique. Enfin, il y a eu Summer, aspirante journaliste et ancienne amie d'Emily, qui vivait à l'époque avec un écrivain excentrique. Il reste alors à Maya à deviner laquelle de ces femmes est sa véritable mère.

Tout est parfait - Québec - 117 min.

Dès le vendredi 15 février.

Réalisé par Yves-Christian Fournier. Avec Maxime Dumontier, Chloé Bourgeois.

Quelques semaines après le suicide de leur ami Sacha, trois adolescents de 16 ans, Thomas, Alex et Simon, s'enlèvent la vie. Dans leur banlieue industrielle sous le choc, ainsi qu'à l'école secondaire qu'ils fréquentaient, tous se demandent si Josh, le plus proche ami des quatre défunts, savait quelque chose de ce pacte de suicide et connaissait les raisons pour lesquelles ses auteurs ne se sont pas justifiés par lettre. Avare de réponses, le garçon se replie sur lui-même, refuse la main tendue de ses parents et du psychologue de l'école, ne baissant la garde que devant Mia, ex-petite amie de Sacha, et Henri, le père de Thomas. Auprès d'eux, les souvenirs des événements qui ont précédé le drame ressurgissent dans le désordre.

Jouer Ponette - Québec - 92 min.

Dès le vendredi 15 février à Montréal seulement.

Réalisé par Jeann Crépeau.

À partir des images en noir et blanc de l'écran de contrôle de Jacques Doillon lors du tournage de son film Ponette en 1995, ce documentaire tente d'analyser comment le réalisateur français est parvenu à diriger la petite Victoire Thivisol, quatre ans, et de tirer d'elle une performance qui lui a valu le prix d'interprétation féminine au festival de Venise l'année suivante.

Nous, les vivants - Suède, Allemagne, France - 94 min.

Dès le vendredi 15 février à Montréal seulement.

Réalisé par Roy Andersson. Avec Jessica Lundberg, Elisabet Helander.

Divers habitants d'une ville européenne anonyme enveloppée de brouillard tentent de trouver un sens à leur existence et d'échapper à ceux qui, autour d'eux, la leur pourrissent. Certains sont la proie de rêves étranges, comme cet homme s'imaginant condamné à mourir sur la chaise électrique ou cette jeune fille voulant désespérément marier le guitariste d'un groupe rock. Dans le lot, on compte également un psychiatre dégoûté de ses patients, une ivrogne qui se plaint d'être délaissée par tous, un homme d'affaires irritable et un barbier d'origine arabe qui, fâché par la remarque raciste de ce dernier, lui rase la tête.

Normal - Canada - 104 min.

Dès le vendredi 15 février à Montréal seulement.

Réalisé par Carl Bessai. Avec Carrie-Anne Moss, Kevin Zegers.

Deux ans après un accident de voiture qui a causé la mort du jeune Nicky, Catherine, la mère du garçon, toujours inconsolable, néglige son mari et son fils cadet. Walt, un professeur de littérature encore hanté par le funeste accident dans lequel il fut directement impliqué, se sépare de son épouse et amorce une liaison avec une étudiante. À sa sortie d'un centre de détention, Jordie, un copain de Nicky en partie responsable de sa mort, revient chez son père qui ne lui a pas encore pardonné son geste. D'abord hostile à sa jeune belle-mère, Jordie devient son amant. Mais leur secret ne reste pas longtemps caché.

1st Bite - Canada - 120 min.

Dès le vendredi 15 février à Montréal seulement.

Réalisé par Hunt Hoe. Avec David La Haye, Leah Pinsent.

Lors d'un voyage de perfectionnement en Thaïlande, un cuisinier montréalais s'éprend d'une femme mystérieuse qui lui fait découvrir une gastronomie aux pouvoirs étranges.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.