actualité
Vendredi 30 novembre 2012 à 05h00

Nouveautés : Ésimésac

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Gildor Roy et Maude Laurendeau dans Ésimésac

Voici les nouveautés de la semaine.

Ésimésac - Conte - 102 min.

Réalisé par Luc Picard. Avec Nicola-Frank Vachon, Luc Picard.

Les habitants de Saint-Élie-de-Caxton peinent à mettre de la nourriture dans leurs assiettes. Ésimésac, le dernier-né de la famille Gélinas, a l'idée de bâtir un jardin communautaire, et il met sa grande force à contribution, ce qui ne manque pas d'attirer l'attention de la fille du forgeron Riopel. Lorsque la compagnie de chemin de fer laisse croire aux villageois que le train pourrait s'arrêter chez eux, ils s'imaginent déjà riches. Le forgeron, Ésimésac et les ouvriers se mettent donc au travail pour produire des rails à bon prix pour le chemin de fer, tandis que la jeune soeur d'Ésimésac rêve encore de terminer le jardin.

Anna Karenina (Anna Karenine) - Drame - 130 min.

Réalisé par Joe Wright. Avec Keira Knightley, Jude Law.

1874. La Russie impériale. Femme d'un important homme d'état, Anna jouit des plaisirs et des avantages de la vie au sein de la haute société de Saint-Pétersbourg. Durant un séjour à Moscou, où elle s'était rendue pour aider son frère Oblonsky avec son mariage, Anna fait la rencontre du comte et officier de cavalerie Alexei Vronsky. Le coup de foudre est instantané. Entretemps, Levin, le meilleur ami d'Oblonsky, tente de conquérir le coeur de la belle-soeur de ce dernier. Levin et Anna souffrent de la dureté de l'amour, l'un dans l'attente et la résilience, l'autre à travers les regards que lui portent ses semblables lorsque son adultère est révélé.

Killing Them Softly (La mort en douce) - Drame - 97 min.

Réalisé par Andrew Dominik. Avec Brad Pitt, Scoot McNairy.

En pleine période électorale, deux petits criminels paumés braquent une partie de poker interlope organisée par la mafia et repartent avec l'argent. Ils deviennent immédiatement la cible des mafieux qui désirent se venger. Pour ce faire, ils engagent Jackie Coogan, un spécialiste qui travaille dans l'ombre. Il a tôt fait de repérer les coupables, mais il préférerait les éliminer doucement, sans émotions. Il fait donc appel à un tueur à gages, Mickey, qui a quelques problèmes personnels. Comme le temps presse, Jackie doit s'occuper personnellement des deux braqueurs et de leur commanditaire.

Thérèse Desqueyroux - Drame - 110 min.

Réalisé par Claude Miller. Avec Audrey Tautou, Gilles Lellouche.

Thérèse Desqueyroux, une femme avant-gardiste et frondeuse, mène une existence paisible et respectable dans les Landes avec son mari, Bernard. Bien qu'elle ne se soit pas mariée par amour mais bien par convention, cette alliance ne l'embarrassait guère jusqu'à ce que son amie, et jeune soeur de son époux, tombe follement amoureuse d'un rustaud et qu'elle la jalouse amèrement. Dès lors, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour regagner sa liberté, même si cela signifie mettre en péril ses amitiés, sa situation aisée, son rang, sa vie et celle des siens.

Hitchcock - Drame biographique - 98 min.

En anglais et à Montréal seulement.

Réalisé par Sacha Gervasi. Avec Anthony Hopkins, Helen Mirren.

Après un autre succès, le grand Alfred Hitchcock cherche un sujet pour son prochain film. Il porte son attention sur Psycho, un livre sur le tueur en série Ed Gein. Déterminé à l'adapter pour le cinéma contre l'avis de son distributeur et de la censure américaine, il amorce la production du film avec Janet Leigh et Anthony Perkins dans les rôles principaux. Pendant le tournage, sa femme Alma, se sentant délaissée et jalouse de la passion du maître pour son actrice principale, décide de travailler avec Whitfield Cook sur une autre adaptation, tout en sachant que ce dernier tente de la séduire.

Le Nord au coeur - Documentaire - 85 min.

Réalisé par Serge Giguère.

Louis-Edmond Hamelin n'est pas seulement un important géographe et un linguiste à qui l'on doit le mot « nordicité », c'est également un ardent défenseur des autochtones. Lors de son dernier voyage à Mushuau-Nipi et à la Rivière George en 1972, il accompagnait le cinéaste Pierre Perrault. Il décide aujourd'hui de retourner sur ces terres qui sont sacrées pour prendre le pouls de sa population. Le vieil homme en profite aussi pour parler de sa jeunesse, évoquer ses expéditions et se questionner sur les nombreuses luttes qui restent à mener pour que le Québec reconnaisse enfin l'importance du Nord dans son patrimoine.

A Late Quartet - Comédie dramatique - 105 min.

En anglais et à Montréal seulement.

Réalisé par Yaron Zilberman. Avec Philip Seymour Hoffman, Christopher Walken.

À quelques semaines du début de sa vingt-cinquième saison, un quatuor de musique classique voit son avenir être soudainement menacé. L'aîné du groupe annonce d'abord à ses compères qu'il souffre de la maladie de Parkinson et qu'il devra bientôt se résigner à quitter la formation. Une révélation qui secoue les fondations du groupe, qui semblait pourtant tissé serré, lui qui doit ensuite jongler avec les aspirations d'un second violoniste fatigué de jouer dans l'ombre du premier, une vie de couple qui s'effondre suite à une histoire d'adultère, et les affronts d'une progéniture qui chambardent leur amitié. Des pots cassés qui devront évidemment être recollés avant le soir de la première représentation.

Les poings de la fierté - Documentaire - 64 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Hélène Choquette.

À chaque année, plusieurs enfants birmans trouvent refuge en Thaïlande. Les garçons sont attirés par des camps de boxe où ils tentent de gagner un peu d'argent. C'est le destin de Léopard, Lion, Panda et Petit Tigre qui sont pris en charge par un policier. L'entraînement est strict et rigoureux. Par le passé, il y a déjà eu de l'exploitation et même des disparitions d'enfants, mais les quatre amis semblent être entre de bonnes mains. Ils doivent cependant s'appliquer avec sérieux. Le Festival de l'Eau arrive à grand pas et avec lui, des tournois qui départageront les gagnants des perdants.

Tabu - Chronique - 114 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Miguel Gomes. Avec Teresa Madruga, Laura Soveral.

Aurora est une vieille dame excentrique qui habite au Portugal. Elle passe son temps à se plaindre de ses enfants, à voir des fantômes et à réclamer son crocodile. De quoi donner du fil à retordre à sa bonne Santa et à sa voisine Pilar. Lorsque la vieille femme tombe malade et que la mort est peut-être proche, Pilar part à la recherche de Ventura et le ramène à son chevet. Ce dernier est un ami lointain d’Aurora et il raconte leur rencontre dans un pays africain il y a de cela plusieurs décennies.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ENTREVUE (Jeudi 29 novembre 2012 à 16h15) Luc Picard parle de Ésimésac
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Jeudi 29 novembre 2012 à 07h29) Ma vie sans toi
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mercredi 28 novembre 2012 à 14h47) Les âmes asservies
TAPIS ROUGE (Lundi 26 novembre 2012 à 23h31) Première de Ésimésac
DOSSIER (Vendredi 30 septembre 2011 à 08h26) Visite de plateau : Ésimésac
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.