actualité
Vendredi 21 septembre 2012 à 05h00

Nouveautés : Dredd

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film Dredd

Voici les nouveautés de la semaine.

Dredd (Dredd) - Film d'action fantastique - 95 min.

Réalisé par Pete Travis. Avec Karl Urban, Olivia Thirlby.

Dans un monde futuriste, où le chaos règne en roi et maître, les membres des forces de l'ordre sont appelés à agir à la fois à titre de juge, juré et exécuteur. Alors qu'il s'apprête à retourner à ses affaires habituelles, Dredd, que plusieurs considèrent comme le meilleur d'entre tous, est sommé, par sa patronne, de prendre sous son aile la jeune Cassandra Anderson, une recrue aux pouvoirs télékinésiques qui représente l'avenir de leurs forces. L'enquête de routine qu'ils croient mener afin de retrouver les meurtriers de trois hommes les catapulte rapidement dans un engrenage qui les mèneront face à Ma-Ma, une cruelle baronne de la drogue qui a juré de les tuer.

House at the End of the Street (La maison au bout de la rue) - Suspense d'épouvante - 101 min.

Réalisé par Mark Tonderai. Avec Jennifer Lawrence, Max Thieriot.

Elissa et sa mère déménagent dans une grande maison sur une réserve naturelle. Elles peuvent se permettre un tel luxe uniquement parce que la demeure d'en face fut l'hôte d'un drame sordide il y a quatre ans; une fillette y a assassiné ses parents à mains nues. Après quelques jours, les deux femmes réalisent qu'il y a de l'activité dans la maison voisine qu'on leur avait dite abandonnée. Le jeune fils de la famille, Ryan, y habite toujours malgré les événements traumatisants qui y sont survenus il y a quelques années. Elissa commence à s'attacher à ce jeune homme mystérieux que les gens du village décrivent comme une bête et un monstre.

Trouble with the Curve (Retour au jeu) - Drame sportif - 110 min.

Réalisé par Robert Lorenz. Avec Clint Eastwood, Amy Adams.

La période de repêchage arrive à grand pas au baseball. C'est la spécialité de Gus de trouver le meilleur joueur disponible. Sauf que cette année, sa vue commence à baisser sérieusement. À tel point qu'il n'arrive pas à bien évaluer les gens qui défilent devant lui. Au fait de ce fâcheux handicap qui afflige son père et qui risque de lui coûter son poste, sa fille avocate Mickey décide de prendre quelques jours de congé pour venir l'aider dans ses occupations. Les deux n'ont jamais été très proches, ce qui ne les empêche pas de se rapprocher au fil des matchs.

La vie d'une autre - Comédie dramatique - 97 min.

Réalisé par Sylvie Testud. Avec Juliette Binoche, Mathieu Kassovitz.

Marie se réveille à la veille de ses 41 ans dans un somptueux appartement de Paris. Elle croit avoir rencontré la veille Paul, l'amour de sa vie, et en est encore tout émue. Elle réalise rapidement que quinze années ont passé, qu'elle est mère d'un enfant, à la tête d'une grande entreprise, et à la veille de divorcer d'avec Paul. Mais elle n'a aucun souvenir de ce qui s'est passé depuis ses 25 ans! Marie doit absolument s'adapter à sa nouvelle vie. Surtout si elle désire reconquérir l'homme qu'elle a connu et redevenir celle qu'elle était dans sa jeunesse.

À moi seule - Drame de moeurs - 91 min.

Réalisé par Frédéric Videau. Avec Agathe Bonitzer, Reda Kateb.

Gaëlle doit réapprendre à vivre en société. Ses parents tentent de l'aider, tout comme une multitude de personnes qui lui sont inconnues. Mais elle repense au passé, à ces huit longues années où son kidnappeur Vincent l'a enfermée chez lui. Au début, elle détestait cet individu qui lui a volé son adolescence. Peu à peu, elle s'est habituée à sa présence, à cet homme qui pouvait être violent mais qui n'aurait jamais osé la toucher et qui lui a tout de même offert un semblant d'éducation. Devant cette liberté qui s'ouvre enfin à elle, il faudra faire des choix pour continuer à avancer.

Faust - Drame fantastique - 134 min.

Réalisé par Aleksandr Sokurov. Avec Johannes Zeiler, Anton Adasinsky.

Faust est un médecin et un scientifique qui recherche l'âme humaine dans le corps de ses patients. Sa relation avec son père est au point mort, l'argent se fait extrêmement rare et il semble incapable de trouver un but à son existence. Sur le point de mettre fin à ses jours, il est secouru par un énigmatique usurier qui pourrait bien être le diable. Ce nouvel ami lui montre que sa vie peut être différente et il propose même de l'aider à ravir le coeur de la belle Margarete. Un pacte qui obligera Faust à se salir les mains...

Après la neige - Drame psychologique - 74 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Paul Barbeau. Avec Paul Barbeau, Émile Schneider-Vanier.

Simon est un ancien producteur de vidéoclips qui a dû fermer sa compagnie. Rien ne semble aller dans sa vie. Son père est malade, son fils se sauve en le voyant et il doit bientôt déménager de son appartement. Le manque de communication est criant dans son existence et il commence peu à peu à déambuler dans Montréal. Il caresse toutefois un vieux rêve de réaliser un film. Ce désir lui permettra peut-être de ressouder le noyau familial. Pour y arriver, Simon doit convaincre son sujet qui habite à New York et qui ne semble pas très enthousiaste à son projet.

End of Watch - Drame policier - 108 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par David Ayer. Avec Jake Gyllenhaal, Michael Peña.

Être policier à Los Angeles n'est pas une sinécure. Les journées de Taylor et de Zavala passent à la vitesse de l'éclair, entre les poursuites automobiles, les découvertes macabres, le sauvetage d'enfants d'un incendie et les arrestations coutumières. Les deux hommes tentent de garder le moral en dédramatisant les situations et en parlant de femmes. Taylor a justement une nouvelle flamme dans sa vie, alors que Zavala sera bientôt père. Ils devront pourtant faire attention. Une bande  de criminels cherche à les éliminer et ils sont à la fois armés et dangereux.

Inescapable - Drame politique - 88 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Ruba Nadda. Avec Alexander Siddig, Marisa Tomei.

Il y a vingt-cinq ans, un homme d'origine syrienne a quitté son pays et s'est fiancé dans des circonstances nébuleuses pour s'établir au Canada. Adib Abdel Kareem passe maintenant incognito dans sa nouvelle terre d'accueil où il a fondé une famille et où il exerce le métier d'informaticien. Il doit néanmoins s'envoler vers Damas pour retrouver sa fille photographe qui est portée disparue. Ce retour aux sources l'obligera à se replonger dans ses souvenirs douloureux et à renouer avec son ancienne vie. Une existence trouble où différentes polices secrètes lui feront à nouveau des difficultés.

Kivalina vs. Exxon (Kivalina v. Exxon : Le procès le plus dangereux de l'histoire) - Documentaire - 80 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Ben Addelman.

Kivalina est un petit village de 400 personnes qui est situé au nord-ouest de l'Alaska. Depuis quelques années, le réchauffement de la planète se fait ressentir. Il y a des inondations, les glaces ne sont plus aussi solides qu'avant et la population locale est incapable de pêcher la baleine. La communauté doit absolument déménager sinon elle sera bientôt engloutie sous les eaux. Sauf que personne ne veut assumer les coûts du transfert. Dans un geste de désespoir, le village décide d'intenter un procès aux plus grandes compagnies pétrolières en les accusant de jouer un rôle majeur dans le réchauffement climatique.

Los colores de la montaña (Les couleurs de la montagne) - Drame social - 90 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Carlos César Arbeláez. Avec Hernán Mauricio Ocampo, Nolberto Sánchez.

Manuel, un jeune garçon de 9 ans, vit dans La Pradera, un tout petit village colombien situé dans la cordillère des Andes. Même s'il constate chaque jour les conséquences du conflit armé qui occupe les grands, Manuel n'a qu'une seule idée en tête : jouer au soccer avec ses camarades. Aussitôt qu'ils le peuvent, tous se réunissent sur le terrain de jeu improvisé de leur village, et s'adonnent à leur sport préféré. Un jour, cependant, Juan, le meilleur ami de Manuel, envoie par inadvertance leur ballon tout neuf dans un secteur chargé de mines. Tous s'entendent sur un même objectif : ils doivent récupérer leur ballon, coûte que coûte.

The Co(te)lette Film - Danse - 60 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Mike Figgis.

Une pièce est plongée dans la pénombre. Au centre se dresse une scène faiblement éclairée qui est dénuée d'objets. Trois danseuses entament des mouvements lascifs. Elles sont légèrement vêtues mais leurs corps se déhanchent rondement. La lumière apparaît, dévoilant avec elle des individus qui fixent les trois femmes. Celles-ci continuent leurs chorégraphies devant ces étrangers, semblant être en compétition une face à l'autre. Lorsqu'une des danseuses semble prendre le dessus sur ses consoeurs et qu'elle les insulte incidemment, ces dernières décident de la dévêtir et de la ruer de coups. Et la danse continue...

Roller Town - Comédie parodique - 76 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Andrew Bush. Avec Mark Little, Kayla Lorette.

L'époque du disco déferle sur la jeunesse. Leo est un adepte de patins à roues alignées et toutes les filles sont folles de lui. Son coeur flanche pour la jolie Julia, mais leur histoire d'amour semble impossible. Elle est déjà en couple et sa famille bourgeoise n'acceptera jamais qu'elle fréquente un orphelin issu d'un milieu modeste. Un problème parmi d'autres pour Leo qui se met dans le pétrin lorsqu'il reconnaît l'individu qui a assassiné son père. Pris en grippe par une organisation qui tente d'implanter illégalement des jeux d'arcade, le jeune homme n'aura aucun autre choix que de répliquer.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Jeudi 20 septembre 2012 à 09h12) Les origines de la peur
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mercredi 19 septembre 2012 à 14h02) Au-delà du manque de budget
TIFF 2012 (Samedi 8 septembre 2012 à 21h35) TIFF 2012 Bilan Jour 3 : End of Watch, Cloud Atlas
ACTUALITÉ (Mardi 21 août 2012 à 08h06) Après la neige prend l'affiche au Québec le 21 septembre
ACTUALITÉ (Mercredi 13 juin 2012 à 07h53) Après la neige à Shanghai
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.