actualité
Vendredi 5 janvier 2007 à 04h00

Nouveautés : Children of Men, Le parfum et Au royaume désenchanté

Photo Par Karl Filion
Clive Owen dans Children of Men

Voici les nouveautés de la semaine :

Children of Men (Les fils de l'homme) - États-Unis - 123 min.

Réalisé par Alfonso Cuaron. Avec Clive Owen, Julianne Moore.

Londres, 2027. Le benjamin de la planète, âgé de 18 ans, vient d'être assassiné. Pour la population vieillissante et infertile de la Terre, la disparition de ce symbole d'espoir constitue un choc brutal. Theodore Faron, fonctionnaire blasé, cynique et solitaire, semble pour sa part indifférent à la nouvelle. Jusqu'à ce que son ex-épouse, membre d'une cellule terroriste en faveur des droits des réfugiés clandestins, refasse irruption dans sa vie et réveille sa fibre militante. Son objectif: impliquer Theodore dans une opération secrète visant à empêcher la déportation d'une jeune réfugiée qui, miraculeusement, porte un enfant. D'abord réticent, le fonctionnaire finit par accepter la mission, plus difficile qu'il n'y paraît, et pour laquelle il devra faire le sacrifice de l'homme qu'il était devenu.

Happily N' Ever After (Au royaume désenchanté) - États-Unis - 87 min.

Réalisé par Paul J. Bloger. Avec les voix québécoises de Anne Dorval, Guy Nadon et Rachid Badouri.

Au Royaume des contes de fées, les forces du Bien et du Mal s'équilibrent grâce aux pouvoirs du Grand Magicien. Lorsque ce dernier part en vacances, il confie à Mambo et Munk, ses fidèles assistants, la tâche de garder ses précieux instruments. Ayant découvert leur cachette, la méchante belle-mère de Cendrillon s'en empare et prend le contrôle du royaume, ce qui a pour effet de dénaturer tous les contes de fées, qui désormais finissent mal. Privée de son prince, Cendrillon organise la résistance afin de sauver les siens et conséquemment son mariage. Pour ce faire, elle obtient l'aide des assistants du magicien, en partie responsables de la catastrophe, et de Rick, un serviteur du prince amoureux d'elle depuis toujours.

Notes on a Scandal (Chronique d'un scandale) - Grande-Bretagne - 92 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Richard Eyre. Avec Judi Dench, Cate Blanchett.

Enseignante dans une école secondaire de Londres, Barbara Covett, célibataire d'âge mûr solitaire et revêche, tombe sous le charme de Sheba Hart, la nouvelle prof d'arts plastiques, avec qui elle se lie d'amitié. Peu après, Barbara constate avec dépit que sa consoeur coule un petit bonheur tranquille auprès de son mari Richard, de 20 ans son aîné, et de leurs deux adolescents, dont l'un est atteint du syndrome de Down. D'où sa surprise lorsqu'elle surprend Sheba dans les bras de Steven Connoly, un élève de 15 ans. Abusant sournoisement de son ascendant sur sa collègue en pleine crise conjugale, Barbara s'immisce graduellement dans la vie des Hart. Mais Richard se méfie de plus en plus de cette encombrante enseignante.

Perfume: The Story of a Murderer (Le parfum : Histoire d'un meurtrier) - Allemagne - 145 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Tom Tykwer. Avec Ben Whishaw, Dustin Hoffman.

Paris, XVIIIe siècle. Né puis abandonné au beau milieu d'un marché de poissons, Jean-Baptiste Grenouille a développé un odorat exceptionnel. À sa sortie de l'orphelinat, le garçon solitaire vivote dans Paris, où son nez le conduit chez Baldini, un parfumeur qui, impressionné par son don hors du commun, le prend sous son aile. Au contact des huiles et essences, Grenouille développe une véritable obsession pour l'odeur corporelle féminine. À Grasse, il est subjugué par la fille d'un riche marchand, Laura, dont le parfum enivrant pourrait constituer la pièce manquante à la fragrance unique qu'il projette de composer à partir des odeurs de jeunes filles en fleur. Or, Grenouille ne pourra prélever l'essence de Laura qu'en la tuant, comme toutes les autres.

Freedom Writers - États-Unis - 123 min.

En anglais seulement. À Montréal et Hull seulement.

Réalisé par Richard LaGravenese. Avec Hilary Swank, Patrick Dempsey.

Stupéfaite d'apprendre que les élèves de sa classe, issus des ghettos ethniques de Los Angeles, n'ont jamais entendu parler de l'Holocauste, la jeune enseignante Erin Gruwell entreprend d'élargir leur horizon, entre autres par la lecture du Journal d'Anne Frank. La force de ce témoignage en temps de guerre, jumelé à l'attention et au respect qu'Erin porte à ses élèves divisés par le racisme et délaissés par le système d'éducation, créent un climat d'apprentissage et d'échange unique, qui incite ces derniers à rédiger eux-mêmes leur journal intime. Mais le succès d'Erin, en marge du programme scolaire traditionnel, dérange l'administration de l'école, ainsi que son conjoint, qui se sent négligé.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.