actualité
Vendredi 30 juillet 2010 à 05h00

Nouveautés : Charlie St. Cloud

Photo Par Karl Filion
Zac Efron dans Charlie St. Cloud

Voici les nouveautés de la semaine.

Dinner for Schmucks (Le dîner de cons) - États-Unis - 114 min.

Réalisé par Jay Roach. Avec Paul Rudd, Steve Carell.

Tim est un homme bon qui travaille pour une compagnie financière. Pour avoir la chance d'obtenir une promotion, il doit se présenter à un souper spécial organisé par son patron. Lors de cette réception, Tim doit amener une personne assez risible et extravagante pour que les invités puissent rire à ses dépens. Tim, qui considère cette rencontre d'une bassesse inconvenante, demande à son assistante d'annuler le souper au moment où il frappe un piéton. Ce dernier, particulièrement dérangé, collectionne les souris mortes pour ensuite les immortaliser dans des reconstitutions d'évènements importants de l'histoire. Un invité parfait pour la soirée de son patron.

Cats and Dogs: The Revenge of Kitty Galore - États-Unis - 81 min.

Réalisé par Brad Peyton. Avec les voix de James Marsden, Nick Nolte.

La planète est en danger. Le diabolique félin Kitty Galore a trouvé un moyen pour que les chiens se retournent contre leur maître. Pour l'empêcher de se débarrasser de tous les canins, et ultimement de contrôler les humains, la résistance s'organise sans tarder. Elle apparaît par l'entremise du vieux cabot Butch et de la nouvelle recrue Diggs. Ensemble, ils sont chargés de protéger le pigeon Seamus, qui a accès des informations secrètes et privilégiées. Dans leur quête salvatrice, ils devront accepter l'aide de Catherine, un chat qui a plus d'un tour dans son sac.

Charlie St. Cloud (Charlie St-Cloud) - États-Unis - 99 min.

Réalisé par Burr Steers. Avec Zac Efron, Amanda Crew.

Charlie St. Cloud, un jeune homme passionné de voile, est très complice avec son jeune frère Sam. Mais un jour, alors que ce dernier est tué dans un accident de voiture, Charlie décide de tout abandonner. Il devient préposé à l'entretien d'un cimetière, et se rend mystérieusement dans la forêt chaque soir au coucher du soleil pour retrouver le fantôme de son frère. Un jour, une jeune fille qui se prépare à faire le tour du monde en voilier revient en ville, et Charlie est séduit. Il vit avec elle de merveilleux moments, mais apprend par la suite qu'elle est en réalité disparue en mer. Il mettra tout en oeuvre pour la retrouver.

Le concert - Belgique, France, Italie, Roumanie, Russie  - 119 min.

Réalisé par Radu Mihaileanu. Avec Aleksei Guskov, Mélanie Laurent.

Il y a trente ans, le virtuose Andreï Filipov était démis de ses fonctions de chef de l'orchestre du Bolchoï parce qu'il avait refusé de se séparer de ses musiciens juifs. Depuis employé comme concierge par la même institution, Andreï rêve de reformer son ancien orchestre et de la diriger à nouveau, pour une dernière fois au moins. L'occasion se présentera à lui lorsqu'il intercepte une invitation en provenance de Paris, où ils se rendra, avec son orchestre, afin d'y interpréter le concerto pour violon de Tchaïchovksi, une oeuvre qui l'obsède depuis toujours. Andreï impose cependant une condition : sa soliste devra être la Française Anne-Marie Jacquet.

Soul Kitchen - Allemagne - 99 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Fatih Akin. Avec Adam Bousdoukos, Moritz Bleibtreu.

Zinos Kazantsakis est le propriétaire du Soul Kitchen, un restaurant quelconque situé dans l'un des pires quartiers industriels d'Hambourg. Lorsqu'il engage un nouveau chef, son ancienne clientèle disparaît d'un seul coup et son restaurant se transforme, peu à peu, en véritable lieu de rencontre de la jeunesse hambourgeoise. Son frère Illias, libéré sous caution, doit même se joindre à son équipe, tellement la popularité de son restaurant explose. Mais cette soudaine renaissance de son restaurant vient aussi avec ses effets pervers, et entraîne un promoteur immobilier véreux à s'intéresser de trop près à ses possessions. Et encore, ce ne serait pas si mal, si seulement Nadine, sa conjointe, ne l'avait pas plaqué là avec son mal de dos.

Restrepo - États-Unis - 93 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Tim Hetherington et Sebastian Junger. Avec Dan Kearney, Lamonta Caldwell.

De mai 2007 à juillet 2008, quinze soldats américains ont été catapultés dans la vallée de Korengal, dans l'est de l'Afghanistan, afin d'y établir un nouveau poste de garde stratégique, qui devait éventuellement permettre de stabiliser ce secteur reconnu comme étant l'un des plus chauds de la région. Entourés d'ennemis, les hommes de ce régiment ont tenu le fort et effectué de nombreuses missions capitales pour le compte de leur pays. Mais certains d'entre eux n'ont jamais eu la chance de revoir leur Amérique natale, sinon dans le confort tout relatif de leur cercueil. Pour les vivants, plus qu'une idée en tête : revenir à la maison.

Le crabe sur le dos (Crab Trap) - Colombie, France - 95 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Oscar Ruiz Navia. Avec Arnobio Salazar Rivas, Rodrigo Vélez.

Un homme marche dans la jungle. Ses pas le mènent dans le village de La Barra, sur les plages de la Colombie. Face à lui, l'immensité de l'océan. Daniel souhaite quitter son pays natal. Pour aller où? Qu'importe. Partir, n'importe où, ailleurs. Mais il n'y a pas de bateau pour l'amener, ailleurs. Il n'y personne pour l'aider, sinon Lucia, une jeune adolescente qui travaille pour Cérébro, le propriétaire du gîte où il loge. Sur les plages se retrouve également El Paisa, un citadin qui souhaite transformer La Barra en lieu récréotouristique. C'est la modernité qui pointe son nez dans le village ancestral de La Barra. Mais cela ne plaît pas à tous.

For the Love of the Movies: The Story of American Film Critiscism - États-Unis - 80 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Gerald Peary.

Des plus grands noms de la critique américaine depuis ses débuts aux jeunes qui ont depuis pris la relève, le réalisateur Gerald Peary - lui-même critique de cinéma depuis plus de trois décennies - fait un survol historique des différents mouvements de la critique cinématographique dans la presse écrite et télévisuelle. Sont évoqués : les chicanes intestines, la perception de l'industrie et l'émergence des critiques web et autres blogueurs à travers des entretiens menés avec des critiques de plusieurs régions des États-Unis dont : Andrew Sarris, Molly Haskell, Roger Ebert, A.O. Scott, Kenneth Turan et Richard Schickel.

Filière 13 - Québec - 117 min.

Dès le mercredi 4 août.

Réalisé par Patrick Huard. Avec Claude Legault, Guillaume Lemay-Thivierge.

Thomas, un policier de Montréal, est aux prises avec des violents maux de tête qui l'empêchent de bien accomplir son travail. Afin de l'empêcher de nuire, son patron, Benoît, dont la femme vient de quitter la maison, l'assigne à la surveillance d'une vieille dame, mère d'un criminel. Il a pour partenaire Jean-François, un relationniste de la police, qui vit une période de stress intense. Leur nouvelle affectation s'avère tellement monotone que les deux policiers décident d'enquêter sur Fecteau, un accusé du scandale des commandites qui n'a jamais été condamné, mais qui semble manigancer quelque chose. Cette nouvelle enquête illicite va grandement affecter leurs relations interpersonnelles.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

http://www.cinoche.com/personnes/3777/index.html
Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.