actualité
Vendredi 11 janvier 2008 à 05h00

Nouveautés : C'est Maintenant ou jamais pour Jack Nicholson et Morgan Freeman

Photo Par Karl Filion
Jack Nicholson dans Maintenant ou jamais

Voici les nouveautés de la semaine :

The Bucket List (Maintenant ou jamais) - États-Unis - 97 min.

Réalisé par Rob Reiner. Avec Jack Nicholson, Morgan Freeman.

Atteint d'un cancer, un vieux milliardaire, propriétaire de l'hôpital où il est soigné, dresse avec son voisin de lit, un mécanicien afro-américain dans la soixantaine, lui aussi en traitement de chimiothérapie, une liste de choses à faire avant de passer de vie à trépas. Disposant d'à peine un an, les deux hommes entreprennent une virée autour du monde ponctuée de visites de monuments et d'extravagances de toutes sortes. Dans la foulée, le mécanicien met tout en oeuvre pour favoriser une ultime réconciliation entre son nouvel ami et la fille de ce dernier.

There Will Be Blood (Il y aura du sang) - États-Unis - 158 min.

Réalisé par Paul Thomas Anderson. Avec Daniel Day-Lewis, Paul Dano.

Californie, au tournant du XXe siècle. Exploitant d'un modeste gisement de pétrole, Daniel Plainview, ancien chercheur d'or, recueille H.W., l'enfant d'un employé mort en service. Avec ce dernier à ses côtés, il gagne la confiance des fermiers miséreux dont il achète les terres pour une bouchée de pain. Lorsqu'un jeune homme lui annonce l'existence d'un important gisement dans le sous-sol du ranch rocailleux de son père, le prospecteur saisit la balle au bond. Mais alors que la fortune semble enfin à portée de main, un accident survenu au puits rend H.W. complètement sourd. Rejetant l'enfant, l'homme d'affaires au coeur de pierre poursuit son objectif avec une ferveur décuplée, croisant le fer avec Eli Sunday, un jeune prédicateur illuminé bien décidé à faire des ouvriers de Plainview les membres de sa nouvelle congrégation.

In the Name of the King: A Dungeon Siege Tale (Au nom du roi : Dungeon Siege) - États-Unis, Allemagne, Canada - 127 min.

Réalisé par Uwe Boll. Avec Jason Statham, Burt Reynolds.

Au Moyen Âge, dans un royaume imaginaire, des créatures mi-humaines, mi-animales, sous le contrôle d'un maléfique sorcier, tuent le fils d'un simple fermier et kidnappent son épouse. Aussitôt, le paysan part à la recherche de sa douce, flanqué d'une bande de fidèles compagnons. Pendant ce temps, le puissant sorcier entreprend de déposer le roi afin d'installer sur le trône un duc à sa solde.

Persepolis - France - 95 min.

Réalisé par Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud. Avec les voix de Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve.

Téhéran, 1979. Marjane, une fillette de neuf ans à l'imagination fertile et à l'esprit éveillé, célèbre avec ses parents, des intellectuels aux idées communistes, la chute du shah et l'instauration de la république islamique. Mais tous déchantent devant les exactions et la rigueur de ce régime totalitaire, qui entre peu après en guerre avec son voisin irakien. Quelques années plus tard, inquiets pour le bien-être de Marjane, ses parents l'envoient en Autriche, où des étudiants marginaux lui font découvrir la drogue et la liberté sexuelle. Mais une peine d'amour la fait sombrer dans la dépression. Seule et sans ressources, Marjane rentre en Iran. Encouragée par ses parents et conseillée par sa grand-mère, elle s'inscrit aux Beaux-Arts, où son esprit contestataire continue à faire des ravages.

La question humaine - France - 140 min.

Réalisé par Nicolas Klotz. Avec Mathieu Amalric, Michael Lonsdale.

Simon, un psychologue industriel spécialisé dans les restructurations d'entreprise, se voit confier la tâche d'enquêter discrètement sur l'état de santé mentale d'un des dirigeants de la multinationale pétrochimique allemande qui l'emploie. Refusant de trop se mouiller, le jeune cadre, aussi sérieux dans son travail qu'instable dans sa vie intime, aborde le patron en prétextant vouloir reformer l'orchestre des employés de l'entreprise dont ce dernier, passionné de musique, faisait autrefois partie. Des révélations troublantes sur le passé des deux cadres supérieurs, alimentées notamment par de curieuses lettres anonymes, le forcent toutefois à se remettre en question.

My Kid Could Paint That - États-Unis - 83 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Amir Bar-Lev.

Marla Olmstead, peintre abstraite de 4 ans, devient du jour au lendemain la coqueluche des médias et du monde de l'art. Grâce au soutien de ses parents et d'un propriétaire de galerie, ses toiles se vendent à prix d'or à des collectionneurs du monde entier. Mais le vent tourne lorsqu'un reportage de l'émission «60 minutes» émet des doutes quant à la véritable identité de l'auteur des tableaux. Plus grave encore, l'hypothèse selon laquelle l'enfant serait aidée par son père, un peintre amateur, est retenue. Tandis que l'étoile de Marla décline, ses parents doivent défendre leur intégrité.

First Sunday - États-Unis - 99 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par David E. Talbert. Avec Ice Cube, Tracy Morgan.

Deux amis paumés, l'un sur le point de perdre la garde de son fils s'il ne verse pas suffisamment d'argent à son ex-épouse, l'autre sommé de rembourser une dette à des criminels pour une arnaque qui a mal tourné, projettent de dévaliser l'église de leur quartier. Mais leur plan échoue lamentablement et les force à improviser une laborieuse prise d'otages.

The Pirates Who Don't Do Anything: A Veggietales Movie - États-Unis - 85 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Mike Nawrocki.

Trois amis qui rêvent de jouer dans un spectacle de pirates sont transportés magiquement au XVIIe siècle avec mission de sauver une famille royale détenue par un individu maléfique.

Les résumés proviennent de Médiafilm.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.