actualité
Vendredi 5 mars 2010 à 05h00

Nouveautés : Alice au pays des merveilles

Photo Par Karl Filion
Une scène du film Alice in Wonderland

Voici les nouveautés de la semaine.

Alice in Wonderland (Alice au pays des merveilles) - États-Unis - 109 min.

Réalisé par Tim Burton. Avec Johnny Depp, Mia Wasikowska.

Alors qu'on vient de lui demander sa main, la jeune Alice s'enfuit sans donner de réponse. Durant sa fuite, elle tombe dans le terrier d'un lapin et est transportée dans un monde fantastique où vivent d'étranges créatures sous l'emprise de la tyrannique Reine Rouge. Alice y fait la rencontre du Lapin Blanc, de Bonnet Blanc et de Blanc Bonnet, du Loir, du Chat du Cheshire et de l'excentrique Chapelier Fou, qui l'aidera à prendre possession de l'épée qui doit l'aider à accomplir son destin, celui de mettre fin au règne de terreur de la Reine Rouge et de ses sujets.

Les signes vitaux - Québec - 87 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Sophie Deraspe. Avec Marie-Hélène Bellavance, Francis Ducharme.

Venue à Québec pour régler la succession de sa grand-mère décédée, Simone abandonne ses études pour se consacrer entièrement aux malades d'un centre de soins palliatifs. Partageant avec eux les derniers moments de solitude de leur vie, Simone en vient à s'oublier, et à négliger sa relation avec son copain Boris. Elle néglige aussi toute la distance pudique de rigueur qu'elle doit conserver, et sera confrontée à des choix déchirants qui auront un grave impact sur sa vie personnelle et sentimentale.

Brooklyn's Finest - États-Unis - 133 min.

Réalisé par Antoine Fuqua. Avec Richard Gere, Ethan Hawke.

Sal a une femme et des enfants, et n'a pas assez d'argent pour prendre soin d'eux convenablement. Tango joue au truand, si bien, en fait, qu'il n'est plus tout à fait certain de détester ça. Eddie, lui, n'est plus qu'à sept jours de la retraite. Dans sept jours, il remettra enfin son badge. Tous trois sont policiers pour la ville de New York. Brooklyn est leur terrain de jeux. Un terrain dangereux s'il en est un, miné par la violence, la corruption, l'envie, le désespoir... Un endroit où les bons et les mauvais se confondent. Là où l'on doit se battre pour survivre. Brooklyn.

The Most Dangerous Man in American: Daniel Ellsberg and the Pentagon Papers - États-Unis - 92 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Judith Ehrlich et Rick Goldsmith. Avec Daniel Ellsberg, Patricia Ellsberg.

En 1971, Daniel Ellsberg devient célèbre lorsqu'il fait parvenir à des journalistes du New York Times un rapport confidentiel de quelques sept mille pages sur la guerre du Vietnam, qu'il avait photocopié alors qu'il était employé à titre de consultant par le Pentagone. Ce rapport mettait notamment en doute l'intégrité des gouvernements Eisenhower, Kennedy et Johnson, qui avaient accumulé les mensonges pour poursuivre une guerre qu'ils savaient perdue d'avance, et démontrait que les États-Unis s'enfonceraient encore davantage sous le gouvernement Nixon, cela malgré les promesses faites par ce dernier pour s'emparer du pouvoir. En l'espace de quelques jours, comme se profile à l'horizon une véritable bataille constitutionnelle, Daniel Ellsberg devient l'homme le plus recherché en Amérique...

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Vendredi 26 février 2010 à 05h00) Nouveautés : La dernière fugue et Cop Out
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.