actualité
Vendredi 16 mars 2012 à 05h00

Nouveautés : 21 Jump Street

Photo Par Karl Filion
Une scène du film 21 Jump Street

Voici les nouveautés de la semaine.

21 Jump Street (21 Jump Street) - Comédie policière - 109 min.

Réalisé par Phill Lord, Chris Miller. Avec Jonah Hill, Channing Tatum.

Suite à une gaffe monumentale, deux jeunes policiers sont assignés à l'unité « 21 Jump Street », qui est chargée d'infiltrer une école secondaire où sévit un réseau de trafiquants d'une nouvelle drogue particulièrement dangereuse. Pour Schmidt et Jenko, ce sera l'occasion de recommencer différemment une étape importante de leur vie d'adolescents et de réparer certaines erreurs. Mais leur nonchalance risque de compromettre leur mission, d'autant que Schmidt s'est lié d'amitié avec une étudiante qui s'avère être la petite amie du dealer de l'école. L'amitié entre les deux hommes, qui doivent passer pour frères, sera également mise à l'épreuve.

L'empire Bossé - Comédie - 95 min.

Réalisé par Claude Desrosiers. Avec Guy A. Lepage, Claude Legault.

Élevé dans la pauvreté, Bernard Bossé apprend vite la valeur de l'argent. Adolescent, il est le propriétaire d'une prospère compagnie de livraison qui lui permet de faire fortune une première fois. Malgré quelques coups durs du destin, parfois orchestrés par ses ennemis, Bossé trouve toujours le moyen de se relever et de faire fortune à nouveau, quitte à se marier avec la fille grassouillette d'un riche chef d'entreprise à l'article de la mort et non sans contourner quelques lois au passage. Mais son fidèle ami Coco Lacasse est toujours auprès de lui afin de l'aider à surmonter les obstacles.

Mort subite d'un homme-théâtre - Documentaire - 82 min.

Réalisé par Jean-Claude Coulbois.

Robert Gravel est décédé d'un infarctus en 1996, à l'âge de 51 ans. Bête de scène émérite, on lui doit la fondation de nombreux lieux de création, dont le Nouveau Théâtre Expérimental, l'Espace libre et la Ligue nationale d'improvisation. Fort d'une carrière au théâtre et à la télévision, il s'est bâti une solide réputation qui se fait encore ressentir longtemps après sa mort. Ses proches collaborateurs - dont Guylaine Tremblay, Luc Senay et Alexis Martin - parlent de cet homme d'exception, de sa longue collaboration avec Jean-Pierre Ronfard et de ses mises en scène qui ont bouleversé le théâtre québécois.

Jeff Who Lives at Home - Comédie existentielle - 83 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Jay Duplass, Mark Duplass. Avec Jason Segel, Ed Helms.

Lorsque sa mère le force à sortir de la maison, Jeff se lance dans le monde à la recherche de signes qui pourraient lui indiquer le chemin à suivre pour qu'il puisse accomplir son destin. Après quelques heures d'errance, il se retrouve face à son frère Pat, qui tente de le remettre sur le droit chemin. Mais en route, ce dernier aperçoit sa femme en compagnie d'un autre homme et décide de la filer afin de découvrir si elle lui est infidèle. Jeff, dépité par la tournure que prennent les événements, accepte de le suivre et de l'aider autant qu'il peut. Heureusement, il comprendra avant la fin les véritables raisons de sa quête...

Toutes nos envies - Drame - 122 min.

Réalisé par Philippe Lioret. Avec Marie Gillain, Vincent Lindon.

Claire, juge au tribunal de Lyon, mène une existence paisible avec son amoureux et ses deux enfants. Tout bascule le jour où elle apprend qu'une tumeur se développe dans son cerveau et menace de l'anéantir dans les prochains mois. Pour n'affoler personne et se protéger de la douleur des autres, elle cache sa maladie et décide de ne pas avoir recours au traitement recommandé par son médecin. Avide de justice, elle oublie au mieux de son pouvoir ses problèmes de santé pour tenter d'aider la mère d'une amie de sa fille qui croule sous les dettes à cause de l'avarice des compagnies de crédits et de l'inégalité du système de loi français.

Payback (La dette) - Documentaire - 86 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Jennifer Baichwal.

S'inspirant de l'ouvrage Comptes et légendes, la dette et la face cachée de la richesse de l'écrivaine canadienne Margaret Atwood, ce documentaire questionne le concept de la dette, d'un point de vue intellectuel et philosophique, en se basant sur des exemples concrets de la société actuelle, ainsi qu'en s'appuyant sur les dires de différents intervenants. Des travailleurs sur des fermes de tomates en Floride, un prisonnier repentant, une famille du nord de l'Albanie confinée sur sa propriété à cause d'un code de revanche ancestral et une environnementaliste nettoyant les berges du Golfe du Mexique après le déversement de pétrole de la compagnie BP, donnent différents visages à la notion de dette.

Alexandro Jodorowsky, Grand Rectum de l'Université de Foulosophie - Portrait documentaire - 91 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par François Gourd.

En mars 2011, les membres de l'Université de Foulosophie de Montréal invitent l'artiste multidisciplinaire, sauveur du mouvement surréaliste et créateur de la psychomagie, Alexandro Jodorowsky, afin de le célébrer et de lui remettre le titre honorifique de Grand Rectum de leur université. Pendant une semaine, les spectacles, hommages, conférences et actes de psychomagie se succèdent à un rythme effréné à travers la métropole. Alexandro Jodorowsky, qui n'était pas venu à Montréal depuis 1974, est à la fois le centre et le moteur de toutes ces manifestations, qui bouleversent pour un temps le milieu artistique québécois et engendrent des rencontres aussi stimulantes qu'improbables.

Jiro Dreams of Sushi - Documentaire - 81 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par David Gelb.

Âgé de 85 ans, Jiro Ono est l'un des chefs les plus adulés du Japon. Les gens doivent réserver un mois d'avance pour pouvoir manger dans son restaurant et ses sushis ont remporté des prix internationaux. Encore loin de la retraite, il présente ses deux fils, ses employés dévoués et ses fournisseurs qui lui offrent la meilleure nourriture disponible. Il revient également sur son enfance difficile où il a dû se débrouiller seul dès l'âge de neuf ans. Aujourd'hui bien établi, le chef lève le voile sur ce qui fait sa spécificité : sa façon unique de préparer des sushis.

The Slut - Drame familial - 87 min.

À Montréal et en anglais seulement.

Réalisé par Hagar Ben-Asher. Avec Hagar Ben-Asher, Ishai Golan.

Tamar, une femme de 35 ans, habite un petit village avec ses deux filles, qu'elle élève seule. Son appétit sexuel, qui semble ne pas connaître de limites, l'amène à multiplier les amants, qu'elle rencontre tantôt à la maison, tantôt au travail ou tantôt dans les champs. Shai, un jeune vétérinaire, s'éprend de Tamar après avoir emménagé dans la région. Rapidement, il lui demande de vivre avec lui, ce que Tamar accepte pour son propre bien, mais aussi celui de ses filles. Une seule ombre plane au tableau : Tamar est viscéralement incapable de réfréner ses élans sexuels, et ne peut s'empêcher de revoir ses amants d'autrefois...

Nicostratos le pélican - Comédie dramatique - 95 min.

À Montréal seulement.

Réalisé par Olivier Horlait. Avec Emir Kusturica, Thibaut Le Guellec.

Un jour qu'il fait une livraison sur un cargo, Yannis achète au capitaine du bateau un bébé oiseau qui se trouve à être un pélican. En secret de son père, qui ne verrait pas la chose d'un bon oeil, il le nourrit et en prend soin jusqu'à ce qu'il devienne un oiseau mature. Avec l'aide d'Angeliki, la nièce d'Aristote - le propriétaire du seul bistro du village -, il entraîne son oiseau à faire des trucs pour épater les visiteurs et se faire de l'argent de poche. Mais bientôt, un autobus frappera de plein fouet le pélican, rendant soudainement son futur très incertain.

Les résumés ont été rédigés par Cinoche.com.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.