dossier
Jeudi 22 février 2007 à 08h00

Nos voisins Dhantsu - Entrevues et première

Photo Par Karl Filion
Réal Béland et Stéphane K. Lefevbre dans Nos voisins Dhantsu

Réal Béland et Stéphane K. Lefevbre m'avaient donné rendez-vous en tête-à-tête-à-tête à l'hôtel, "pour célébrer" disaient-ils, la sortie de leur long-métrage Nos voisins Dhantsu, réalisé par Alain Chicoine. Ne reculant devant rien pour recueillir de l'information, je m'y suis présenté, non sans craindre que la complicité entre les deux hommes se soit étendue après ce voyage haut en couleurs au pays du soleil levant.

La complicité entre les deux humoristes ne date pas d'hier. C'est un vrai mariage, qui dure depuis près de deux décennies. Après Les cousins du vrai monde et Au-delà du Réal, présenté à Radio-Canada, ils sont les vedettes de leur premier long-métrage, et n'ont reculé devant rien; ni la distance, ni le poisson cru, ni les samouraïs, pour aller au-delà des stéréotypes.

"Moi et Réal on a toujours été fascinés par "le vrai monde". On pense que souvent, dans la vraie vie, les situations sont plus comiques que lorsque c'est arrangé" déclare d'entrée de jeune Stéphane K. Lefevbre, qui ne s'interrompera que pour laisser parler son collègue.

Beaucoup d'improvisation, beaucoup d'imprévus. "L'ouverture du film est vraiment du jeu, on l'a tournée plan par plan, mais tout le reste est imprévu. L'idée de base est scénarisée, mais ce qui se passe après… On part d'un thème, comme Buddha, et on va entrer en contact avec les Japonais." précise Réal Béland, tout de suite complété par Stéphane Lefevbre : "C'est pour ça qu'on tourne beaucoup, on a filmé 150 cassettes d'une heure. On avait une bibliothèque pleine, et puis on a fait un montage, c'est là qu'on a donné une direction au film."

"En fait le film, c'est le premier d'une série de quinze, il y en a quatorze qui s'en viennent."

Regrettez-vous quelque chose de cette visite au Japon? "On regrette un petit peu, oui.", débute Réal Béland, non sans un sourire… "Non, mais non, selon notre jugement, ce qu'on a fait, c'est correct. On a essayé de rester professionnels."

Comment sont les Japonais? "Ils sont ultra-polis, peut-être même un peu superficiels parce qu'ils vont toujours dire que ça va bien même si ce n'est pas le cas. Ils sont très civilisés. Si quelque chose ne fait pas leur affaire, ils ne le diront pas, il ne le laisseront même pas paraître. On leur faisait des canulars, des attrapes, et ils nous remerciaient."

Nos voisins Dhantsu inclut également la participation de plusieurs autres célébrités. "On voulait faire le lancer du nain avec Rodger Brulotte et Denise Bombardier. Elle devait sauter sur une planche pour que Rodger revole, mais elle a finalement refués parce que le nain devait être nu." Ça, ça veut dire que Rodger Brulotte avait accepté. Finalement, Stéphane Gendron, Daniel Pinard, Normand Brathwaite et Paul Arcand participent au film en tant qu'invités.

Le film prend l'affiche ce vendredi au Québec.

image
image
image
image
Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.