actualité
Jeudi 23 avril 2015 à 10h30

Marianne Verville et India Desjardins parlent de Aurélie Laflamme - Les pieds sur terre

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Marianne Verville et India Desjardins sur le tapis rouge de Aurélie Laflamme - Les pieds sur terre

Inspiré des deux derniers tomes de la franchise de livres Le journal d'Aurélie Laflamme d'India Desjardins, Aurélie Laflamme - Les pieds sur terre prend l'affiche à travers la province dès vendredi. Ce second film sur les aventures de l'adolescente Aurélie a été réalisé par Nicolas MonetteMarianne Verville interprète à nouveau l'héroïne à l'écran. Elle est accompagnée entre autres par Lou-Pascal TremblayGeneviève ChartrandEdith Cochrane et Aliocha Schneider.

Nous avons récemment rencontré l'auteure et scénariste India Desjardins, ainsi que l'actrice principale Marianne Verville et le réalisateur Nicolas Monette pour qu'ils nous racontent leur expérience (seconde pour certaines, nouvelle pour d'autres) dans l'univers d'Aurélie Laflamme.

« Quand on m'a approché pour faire un film la première, je n'étais pas certaine, je ne voulais pas trahir l'histoire. J'ai été apprivoisée tranquillement, et finalement, j'ai été très contente du premier film, mais là le deuxième je voulais vraiment le faire. Je voulais qu'il soit plus réaliste. On a une vision du monde avec les films américains et autant dans le livre que dans le film, je voulais démontrer que ce n'était pas exactement pareil au Québec. Je voulais montrer un bal de finissants québécois », dit India Desjardins.

« Personnellement, mon bal n'était vraiment pas l'fun, ajoute-t-elle, que c'est un peu comme une façon de me venger. Avec la sortie du tome 8, on avait fait un énorme bal des finissants, et la dernière journée de tournage, c'était aussi le bal des finissants. J'ai vraiment eu l'impression d'avoir gagné sur la vie. »

Vous avez écrit vous-même le scénario cette fois-ci, plutôt que de collaborer avec une tierce personne comme pour le premier film. « Oui, effectivement. C'est certain que ce n'est pas mon premier métier et que ça me prend encore plus de travail parce que c'est une écriture très différente du roman. Le scénario, c’est beaucoup plus technique, il y a des codes, des règles à respecter. J'ai vraiment donné mon maximum. Je n'ai fait aucun compromis, c'est vraiment le film que j'avais en moi, que j'avais envie de raconter, c'est le film d'ados que j'aurais aimé voir quand j'étais jeune. »

Pourquoi avoir décidé de changer de réalisateur pour ce second film? « Ce n'est vraiment pas un désaveu du premier réalisateur, j'avais juste envie d'aller ailleurs. Dans les Harry Potter par exemple, ce n'était pas toujours le même réalisateur, et ça a donné une touche spéciale à la série. » Et pourquoi avoir choisi Nicolas Monette? « Je travaille beaucoup avec mon ex, Simon-Olivier Fecteau. Il a d'ailleurs été consultant à la scénarisation sur mon film, et puis à un moment donné je lui parlais un peu de ma vision des choses, de quelle façon j'avais envie d'aborder le deuxième film et il m'a dit :« Ça te prend Monette ». J'ai regardé un peu ce qu'il avait déjà fait et je me disais que ça pouvait être un bon fit. »

Nicolas Monette pour sa part, avoue avoir accepté de réaliser le film sans aucune hésitation. « Annie Blais qui est la productrice m'a appelé. J'étais en voiture, c'était une journée de printemps comme les autres, et elle me dit : « Ça te tente-tu de faire Aurélie Laflamme 2? ». Je n'ai même pas hésité deux secondes. J'ai appris plus tard que Simon avait joué un rôle prédominant dans le choix du réalisateur. »

Avez-vous lu les livres avant de vous lancer dans ce projet? « Non, j'ai décidé de ne pas lire puisque le scénario fonctionnait parfaitement et je savais que si j'avais des questionnements, je pouvais toujours rejoindre India. Et j'avais Marianne aussi, qui connaît tellement bien le personnage que je pouvais me référer à elle si j’avais des interrogations. »

Marianne Verville a été impliquée tout au long du processus de développement de ce nouveau film. « J'ai entre autres participé aux auditions pour trouver les nouveaux acteurs. J'étais vraiment contente de pouvoir passer de l'autre côté et de participer à ce processus-là. On a fait cinq ou six jours d'audition pour les garçons. Ce fut des choix unanimes, mais reste que ça été très difficile parce que c'était des looks et des genres différents. On essayait de se rapprocher le plus possible des livres, et comme ils sont quand même assez bien décrits dans les livres, c'était un défi supplémentaire. On ne voulait surtout pas décevoir les nombreuses fans. »

Est-ce que retrouver Aurélie a été facile? « J'étais un peu stressée au départ. J'avais peur de ne pas retrouver le personnage. C'est une crainte que j'ai eue d'ailleurs quelques jours avant le début du tournage. J'ai même appelé India pour lui avouer que je ne savais pas si j'allais être à la hauteur pour les jeunes. Elle m'a dit de ne pas m'inquiéter, que Aurélie c'était moi. Elle m'a beaucoup rassuré. »

Aurélie Laflamme - Les pieds sur terre prend l'affiche ce vendredi sur plus de soixante-cinq écrans à travers le Québec.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mardi 21 avril 2015 à 12h00) À chacun sa chacune
ACTUALITÉ (Mardi 21 avril 2015 à 08h08) Tapis rouge du film Aurélie Laflamme - Les pieds sur terre
ACTUALITÉ (Jeudi 26 février 2015 à 15h34) Nouvelle bande-annonce de Aurélie Laflamme - Les pieds sur terre
ACTUALITÉ (Mercredi 3 septembre 2014 à 08h00) La distribution du nouveau film d'Aurélie Laflamme dévoilée
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.