dossier
Lundi 6 septembre 2010 à 08h07

Les films québécois de l'automne 2010

Photo Par Karl Filion
Une scène du film Incendies

Au travers des nombreux films américains qui prendront l'affiche d'ici la fin de l'année, neuf films québécois tenteront d'obtenir les faveurs des cinéphiles. Des oeuvres très attendues de Denis Villeneuve, Robin Aubert, Louis Bélanger et Denis Côté sont au programme cet automne, alors que la cinématographique québécoise offrira des oeuvres de toutes sortes : comédies, drames, films sportifs et films d'auteurs.

3 septembre

Tromper le silence

Réalisé par Julie Hivon. Avec Suzanne Clément, Maxime Dumontier.

Un premier film pour la réalisatrice depuis 2001 et Crème glacées, chocolat et autres consolations.

Une photographe de Montréal, Viviane, est fascinée par un jeune mécanicien, Guillaume, qui vient un jour poser pour elle. Le jeune homme, difficile d'approche et aux tendances autodestructrices, la stimule. Elle l'engage comme modèle, mais ce dernier refuse de lui parler de sa vie familiale et de son passé. Viviane monte une exposition avec les photos, tout en prenant contact avec la famille de Guillaume. Cette rencontre lui rappelle la relation trouble qu'elle a entretenue avec son frère, qui refuse maintenant de lui parler après qu'elle ait utilisé une photo de lui pour une publicité.

17 septembre

Incendies

Réalisé par Denis Villeneuve. Avec Mélissa Désormeaux-Poulin, Maxim Gaudette.

Adapté d'une pièce de Wajdi Mouawad, le long métrage de Denis Villeneuve promet d'être un des films les plus attendus de l'automne après sa présentation à Venise plus tôt cette semaine.

Lorsque le notaire Lebel fait à Jeanne et Simon Marwan la lecture du testament de leur mère Nawal, les jumeaux sont sidérés de se voir remettre deux enveloppes, l'une destinée à un père qu'ils croyaient mort et l'autre à un frère dont ils ignoraient l'existence.Jeanne voit dans cet énigmatique legs la clé du silence de Nawal, enfermée ces dernières années dans un mutisme obstiné depuis son lit d'hôpital. Elle décide immédiatement de partir au Moyen-Orient exhumer le passé de cette famille dont elle ne sait presque rien...Le jeune Simon, lui, n'a que faire des caprices posthumes de cette mère avare d'affection qui a passé sa vie à leur empoisonner l'existence. Mais son amour pour sa soeur le poussera bientôt à rejoindre Jeanne au Moyen-Orient sur la piste d'une Nawal bien loin de la mère qu'ils ont connue. Épaulés par le notaire Lebel, les jumeaux remonteront le fil de l'histoire de celle qui leur a donné la vie, découvrant un destin tragique marqué au fer rouge par la guerre et la haine... et le courage d'une femme exceptionnelle.

24 septembre

À l'origine d'un cri

Réalisé par Robin Aubert. Avec Michel Barette, Patrick Hivon.

Un nouveau long métrage pour Robin Aubert après Saints-Martyrs des-Damnés et À quelle heure le train pour nulle part.

Un homme perd sa femme. Troublé, il décide de déterrer le corps de la défunte et de s'enfuir avec elle. Son fils aîné part donc à sa recherche, aidé par le grand-père. Les deux hommes doivent le rattraper avant que la police ne le retrouve ou qu'il tente de se tuer pour aller la rejoindre. Durant ce séjour, le grand-père et le petit-fils apprendront à se connaître davantage et cerner ce mal qui les noie dans l'alcool. Pour sa part, le père devra vivre avec l'idée que l'amour de sa vie ne reviendra plus jamais. Ce voyage vers le changement devra passer par des retrouvailles entre nos trois héros et malgré une famille déchirée par le malheur, la confrontation les scindera ensemble par une certaine rédemption.

1er octobre

Le poil de la bête

Réalisé par Philippe Gagnon. Avec Guillaume Lemay-Thivierge, Antoine Bertrand.

Nouvelle-France, 1665. Joseph Côté, séducteur notoire, condamné à mort par la Couronne pour avoir attenté à la vie de l'Intendant Talon, s'évade quelques heures avant sa pendaison et usurpe l'identité d'un jésuite. Avec un détachement militaire à ses trousses, le faux curé se réfugie à la Seigneurie de Beauport. Les censitaires de ces terres, qui attendent avec impatience l'arrivée des Filles du Roy, l'accueillent avec tous les égards dus à un prêtre. On le nourrit avec abondance et on lui raconte la légende du Père Brind'amour, chasseur de loups-garous. Joseph se rend compte qu'il a volé l'identité d'un héros! Pis encore, il découvre que, la nuit, des loups-garous ravagent le hameau de Beaufort! La situation de Joseph s'empire davantage lorsqu'il s'entiche de Marie Labotte, une fille du Roy dont personne ne veut. En tentant simplement de défendre sa vie et celle de sa bien-aimée, Joseph Côté débarrasse les terres de Beauport des bêtes sauvages et devient héros malgré lui. Malgré ses méthodes peu catholiques, il devient le digne successeur du Père Brind'amour.

6 octobre

Route 132

Réalisé par Louis Bélanger. Avec François Papineau, Alexis Martin.

Présenté en ouverture du Festival des films du monde fin août, Route 132 marque le retour de Louis Bélanger au drame plus intime, après l'expérience rate de The Timekeeper.

Montréal. Gilles , un homme dans la trentaine, vient de perdre son fils et ne peut l'accepter. N'importe quelle raison est valable pour fuir. En train de noyer son chagrin, il retrouve Bob , son vieil ami magouilleur, qui cherche un coup fumant pour se sortir du trou. C'est l'occasion idéale pour nos deux protagonistes de prendre le large sur la route 132, en direction du Bas-du-Fleuve où, croient-ils, les caisses populaires regorgent du bel argent durement économisé des personnes âgées et où il y a 0,1 policier par kilomètre carré. Et ce sera tellement facile pour deux astucieux Montréalais de berner ces « provinciaux »!

8 octobre

2 frogs dans l'Ouest

Réalisé par Dany Papineau. Avec Mirianne Brulé, Dany Papineau.

Marie Deschamps, une jeune Québécoise de 20 ans, suspend ses études au cégep pour apprendre l'anglais dans l'Ouest Canadien. Son voyage la mènera jusqu'à Whistler, en Colombie-Britannique, où elle rencontrera d'autres jeunes âmes un peu perdues, comme elle. Quelque part dans l'ouest ces gens et son aventure donneront un sens à sa vie.

29 octobre

2 fois une femme

Réalisé par François Delisle. Avec Évelyne Rompré, Étienne Laforge.

Catherine, après une nuit où sa vie est très sérieusement mise en danger par son mari violent, décide de fuir avec son fils et de commencer une nouvelle vie sous une autre identité. De la banlieue monotone, elle se retrouve nulle part au milieu du Nord québécois. De la crainte, elle passera de la confiance à l'espoir. Catherine, devenue Sophie, démêlera les fils complexes de l'identité et du désir qui forment la vie d'une femme seule, en marge, qui réapprend à respirer la vie. Un passage difficile où cette mère, qui espère reconquérir l'affection de son fils blessé, fera tout ce qu'elle peut pour échapper à un destin tragique. Elle devra s'accrocher et lutter avec force et dignité. C'est un combat, une guerre à gagner.

29 octobre

Curling

Réalisé par Denis Côté. Avec Emmanuel Bilodeau, Philomène Bilodeau.

Vainqueur de deux prix au Festival de Locarno, ce nouveau long métrage de Denis Côté promet d'offrir une expérience cinéphilique unique.

Dans une nature hivernale et rude, en douce marge du monde, Curling s'intéresse à l'intimité d'un père et sa fille de 12 ans. Entre les boulots ordinaires, Jean-François Sauvageau consacre un temps maladroit à Julyvonne. L'équilibre fragile de leur relation est mis en péril par des événements singuliers.

5 novembre

10 1/2

Réalisé par Podz. Avec Claude Legault, Robert Naylor.

Après la réception quasi-unanime de Les sept jours du Talion, Podz s'intéresse à l'histoire d'une jeune délinquant qui rencontre un éducateur qui va changer sa vie.

Tommy est un enfant de 10 ans bien connu des services sociaux. Cet enfant trouble, rebelle à l'autorité comme à l'affection, est jugé irrécupérable par la plupart des éducateurs. Seul Gilles, son nouvel éducateur, entrevoit une lueur d'espoir dans le regard de cet enfant qui ne communique que par la violence... Serait-ce le parcours de la dernière chance de Tommy?

5 novembre

Reste avec moi

Réalisé par Robert Ménard. Avec Gérard Poirier, Danielle Proulx.

Film chorale qui suivra cinq histoires parallèles sans lien apparent entre elles. Un drame caché va cependant bouleverser le destin de ces inconnus. Il ne serait pas étonnant que le film soit reporté cependant.

Reste avec moi suivra les parcours entrecroisés de personnages poignants sans lien apparent, alors que le dénouement nous dévoilera ce qui les rattache. Le film se divisera en cinq histoires parallèles où les héros sont mis à l'épreuve dans leur relation d'amour ou d'amitié. Une petite fille et sa mère, un vieil homme et sa femme, trois couples en quête d'équilibre se trouvent fragilisés par un drame qui resserre leur lien, les rendant plus forts et plus proches dans l'adversité.

26 novembre

Lance et compte

Réalisé par Frédérik D'Amours. Avec Carl Marotte, Marc Messier.

Le retour sur la glace des Guy Lambert, Mike Ludano, François Pétel, Michel Chantelois sera marquée par une tragédie routière qui fera plusieurs morts. Le retour du National est certainement un des événements les plus attendus de l'automne.

Une petite ville du Lac St-Jean vibre au rythme du hockey. Le match terminé, les joueurs du National signent des autographes et montent dans leur autobus. S'amorce alors la longue randonnée entre Roberval et Québec. Dans les grandes courbes du Mont Apica, c'est la catastrophe. L'autobus du National capote dans une côte... Épouvantable bilan, la moitié de l'équipe y perd la vie. Une tâche ardue attend maintenant le National : se reconstruire.
Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
DOSSIER (Vendredi 14 mai 2010 à 15h00) Les films de l'été 2010
DOSSIER (Vendredi 14 mai 2010 à 14h59) Les films québécois de l'été 2010
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.