dossier
Jeudi 8 septembre 2005 à 17h00

Les films de l'automne

Photo Par Karl Filion

Cette fin d’année sera, encore une fois, une excellente opportunité pour les cinéphiles de voir de non moins excellents films. Traditionnellement, les plus sérieux candidats aux Oscars sortent entre septembre et décembre, pour qu’ils soient frais dans les mémoires des membres votants de l’Académie. Alors, à quoi peut-on s’attendre en cette fin d’année? Les attentes seront-elles comblées? Combien des films suivants seront les films marquants que l’on espère?

Plusieurs films québécois très attendus prendront également l’affiche d’ici la fin de l’année. Notons les premières fois derrière la caméra de Robin Aubert et de Luc Picard, le retour des Boys et la biographie de Maurice Richard.

Voyez les détails et les bande-annonces en visitant les fiches des films.

image

Familia, de Louise Archambault. Dès le 16 septembre. Avec Sylvie Moreau, Macha Grenon et la petite Juliette Gosselin (Nouvelle-France), pour ne nommer que ceux là.

La vie de Michèle bascule lorsque son fiancé, n'en pouvant plus de payer ses dettes de jeu, lui coupe les vivres. Avec sa fille Marguerite, 14 ans, elle se réfugie chez Janine, une amie d'enfance qui a elle-même une adolescente et qui accepte de les héberger dans sa banlieue verdoyante et apparemment parfaite. Les deux jeunes filles se lient d'amitié, mais les mères, elles, sont confrontées au choc des valeurs... Le film pose également la question de l'héritage inévitable des comportements transmis de mère en fille. Est-il possible de ne pas reproduire avec nos enfants ce que nous détestions de nos parents ? Sexe virtuel, double vie, grossesse inexpliquée et mensonges sont au menu d'un été déterminant pour les deux familles.

image

Corpse Bride (La mariée cadavérique) de Tim Burton. Dès le 23 septembre.
Avec les voix de Johnny Depp, Helena Bonham Carter et Albert Finney.

Au XIXe siècle, dans un petit village d'Europe de l'est, Victor, un jeune homme, découvre le monde de l'au-delà après avoir épousé, sans le vouloir, le cadavre d'une mystérieuse mariée. Pendant son voyage, sa promise, Victoria l'attend désespérément dans le monde des vivants. Bien que la vie au Royaume des Morts s'avère beaucoup plus colorée et joyeuse que sa véritable existence, Victor apprend que rien au monde, pas même la mort, ne pourra briser son amour pour sa femme.

image

L’audition, de Luc Picard. Dès le 30 septembre. Avec Luc Picard, Alexis Martin et Suzanne Clément.

Louis Tremblay, à tout près de 40 ans, poursuit encore son rêve : devenir acteur. Son univers est chamboulé lorsqu'il obtient le rôle de sa vie.

image

Domino de Tony Scott. Dès le 14 octobre. Avec Keira Knightley et Mickey Rourke.

L'histoire de Domino Harvey, ancien mannequin et fille de l'acteur Laurence Harvey, devenue chasseur de primes.

image

Saints-Martys-des-Damnés, de Robin Aubert. Dès le 14 octobre.
Avec François Chénier et Patrice Robitaille.

L’histoire se déroule à Saints-Martyrs-des-Damnés, un petit village éloigné au Québec, où on vient de découvrir plusieurs disparitions. Pour tenter de résoudre l’énigme, l’éditeur d’un journal spécialisé dans le surnaturel, décide d’envoyer sur les lieux Flavien Juste, journaliste et Armand Despas, photographe. Au village, Flavien et Armand sont hébergés à l’Auberge des deux Malvina lorsque ce dernier disparaît. Flavien fera tout pour le retrouver malgré le regard réticent des villageois. Il ne partira jamais sans Armand, son meilleur ami, même s’il doit découvrir des choses qu’il aurait aimé ne jamais savoir. Tout le reste est mystère...

image

Elizabethtown de Cameron Crowe. Dès le 14 octobre. Avec Orlando Bloom et Kirsten Dunst.

Après le décès de son père, un jeune homme aux pulsions suicidaires retourne dans sa ville natale Elizabethtown, au Kentucky.

image

The Weather Man (Monsieur météo) de Gore Verbinski. Dès le 28 octobre. Avec Nicolas Cage et Michael Caine.

Un présentateur météo fraîchement divorcé souhaite se réconcilier avec son ex-femme et ses enfants avant de partir travailler à New York.

image

Chicken Little (Petit Poulet) de Mark Dindal. Dès le 4 novembre.
Avec les voix de Zach Braff, John Cusack et Patrick Stewart.

A Oakey Oaks, un village peuplé d'animaux, Chicken Little est un petit poulet dont la ténacité dépasse de loin sa taille minuscule. Il essaie désespérément de faire oublier à la population du village sa grande humiliation : il y a deux ans, un gland lui est tombé dessus et, persuadé qu'il s'agissait d'un morceau de ciel, Chicken Little a couru donner l'alerte dans toute la ville en hurlant " Le ciel s'écroule ! Le ciel s'écroule ! ". La panique s'est emparée des habitants et leur affolement a failli détruire le village, attirant l'attention des médias...Quand tout le monde a réalisé qu'il ne s'agissait que d'un gland, Chicken Little est devenu la risée de toute la ville. Pourtant, un jour, le jeune poulet reçoit effectivement un vrai morceau de ciel sur la tête. Mais cette fois, qui le croira ? Avec sa petite taille, pourra t-il sauver sa ville toute entière?

image

Jarhead, de Sam Mendes. Dès le 11 novembre.
Avec Jake Gyllenhall, Jamie Foxx, Peter Sarsgaard, Chris Cooper et Sam Rockwell.

Jarhead et Swoff traversent le désert du Moyen-Orient sans couverture et où les soldats irakiens sont potentiellement cachés derrière la prochaine colline. Les soldats survivent dans un pays qu'il ne comprennent pas, contre un ennemi qu'ils ne voient pas, pour une cause à laquelle ils n'adèrent pas tout-à-fait. Un compte-rendu irrévérencieux et vrai d'une guerre d'il-y-a dix ans.

image

Harry Potter and the Goblet of Fire (Harry Potter et la coupe de feu), de Mike Newell. Dès le 18 novembre.
Avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson.

La quatrième année à l'école de Poudlard est marquée par le « tournoi des trois sorciers ». Les participants sont choisis par la fameuse « coupe de feu », qui est à l'origine d'un scandale. Elle sélectionne Harry Potter alors qu'il n'a pas l'âge légal requis! Accusé de tricherie et mis à mal par une série d'épreuves physiques de plus en plus difficiles, ce dernier sera enfin confronté à Celui dont on ne doit pas prononcer le nom, Lord V.

image

Rent, de Chris Columbus. Dès le 23 novembre. Avec Rosario Dawson, Taye Diggs.

Deux amis, Mark et Roger, partagent un appartement à New York. Mark, vidéaste, filme sans cesse son entourage, tandis que Roger, atteint du sida, rêve d'écrire une dernière chanson avant que la maladie de l'emporte. Sa rencontre avec Mimi, jeune toxicomane séropositive, changera sa vie. Se sachant condamnés, les deux amoureux connaîtront un amour aussi fiévreux qu'éphémère.

image

Maurice Richard, de Charles Binamé. Dès le 25 novembre.
Avec Roy Dupuis, Rémy Girard, Patrice Robitaille, Mario Jean.

Déchaîné par une décision du président de la LNH, Clarence Campbell, qui bannit Maurice Richard non seulement des trois derniers matchs de la saison mais aussi de tous les matchs des éliminatoires, la fureur des partisans du Rocket tourne à l'émeute ; la violence éclate, au grand désarroi de leur héros... Retour arrière : depuis toujours, Maurice n'a qu'un désir, celui de jouer au hockey. Après de longues journées de travail ardu dans une usine bruyante, il chausse ses patins et se lance corps et âme à la poursuite de son rêve. Plus encore que son talent et son agilité, c'est cette fougue et cette passion qui feront de lui une légende. Au fil des saisons, Maurice Richard fracassera de nombreux records et chacun de ses exploits résonnera dans le coeur des Québécois comme une victoire, une revanche contre tous ceux qui tentent d'empêcher l'un des leurs d'accéder au sommet de la gloire.

image

Les Boys 4, de Georges Mihalka. Dès le 9 décembre. Avec Rémy Girard, Luc Guérin, Marc Messier et Pierre Lebeau.

Les Boys vont atteindre la finale du tournoi contre une équipe d’avocats de Toronto et devant cette chance unique de vivre l’événement d’une vie, Stan décide de mettre toutes les chances de leur côté. Lors du mariage de Jean-Charles, mariage un peu spécial, il propose à ses joueurs une retraite fermée, comme le font les joueurs de la Ligue Nationale quand vient le temps de se préparer pour les séries. Pour souder le groupe, il n’y a rien de mieux. Tous acceptent. Avec ses contacts dans le milieu de la chasse et de la pêche, Stan trouve une pourvoirie où les Boys pourront s’isoler comme il se doit… mais peut-être pas comme ils l’auraient voulu. La forêt réserve parfois de bien drôles de surprises, et parfois de moins drôles.

image

King Kong, de Peter Jackson. Dès le 14 décembre.
Avec Naomi Watts, Jack Black et Adrian Brody.

Dans les années 30, un groupe de chercheurs part en expédition à Skull Island pour enquêter sur la légende d'un gorille géant nommé Kong. Arrivés sur l'île, ils s'aperçoivent que le géant existe. King Kong est alors rammené à New York pour être exposé.

image

Memoirs of a Geisha (Mémoire d’une Geisha), de Rob Marshall. Dès le 16 décembre.
Avec Zhang Ziyi, Michelle Yeoh, Ken Watanabe et Li Gong.

Une petite fille est vendue dès l'âge de neuf ans par sa mère à une maison close dans le Japon des années trente. Devenue adulte, la jeune femme deviendra l'une des prostituées les plus prisées par les hommes de la haute société.

Munich, de Steven Spielberg. Dès le 23 décembre. Avec Eric Bana et Daniel Craig.

Les 5 et 6 septembre 1972, à Munich, huit Palestiniens du groupe terroriste "Septembre noir" prenaient en otage des membres de la délégation israélienne lors des Jeux Olympiques : onze athlètes y trouvèrent la mort...

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.