dossier
Vendredi 14 mai 2010 à 14h59

Les films québécois de l'été 2010

Photo Par Karl Filion

Le cinéma québécois promet une belle diversité cet été, alors que de nombreux réalisateurs d'expérience présenteront un nouveau film. Dans de nombreux cas, il s'agira d'un deuxième long métrage. Cela permettra de savoir si, dans le cas d'un premier film réussi, on peut confirmer le talent à éclore, ou si, dans le cas d'un premier film raté, il faudra confirmer l'échec.

D'autant que, comme c'est le cas chaque été, les films québécois sont confrontés au même défi : trouver une petite place au travers des nombreux blockbusters américains qui prennent l'affiche tout au long de la saison, sans se nuire par ailleurs. Lesquels trouveront leur public cet été? Quels auteurs seront confirmés, lesquels impressionneront et lesquels décevront?

14 mai

The Trotksy

Réalisé par Jacob Tierney. Avec Jay Baruchel, Emily Hampshire, Michael Murphy, Ricky Mabe.

Présenté au FNC en octobre dernier, le film de Jacob Tierney est terminé depuis un bon moment déjà. Reporté de nombreuses fois, il prend finalement l'affiche, porté par une rumeur favorable. Mais le public francophone sera-t-il interpellé par ce film en anglais (qui sort tout de même en version doublée au Québec) se déroulant dans l'Ouest de Montréal?

28 mai

L'enfant prodige

Réalisé par Luc Dionne. Avec Patrick Drolet, Marc Labrèche, Macha Grenon, Karine Vanasse.

Après un premier film très populaire aux guichets (Aurore, sorti en 2005), Luc Dionne revient avec un film biographique de grande envergure sur le pianiste québécois André Mathieu. Une histoire peu connue du public, qu'il faudra raconter avec inventivité et complétude (tout en évitant le mélodrame) si on veut convaincre. Un énorme défi, surtout face aux mégas-productions américaines qui prennent l'affiche le même jour.

11 juin

Les amours imaginaires

Réalisé par Xavier Dolan. Avec Niels Schneider, Monia Chokri, Xavier Dolan, Anne Dorval.

S'il a créé l'événement avec J'ai tué ma mère l'an dernier, Xavier Dolan n'aura pas perdu de temps avant de revenir dans l'arène. Son deuxième film, qui sera aussi présenté à Cannes cette semaine, prend déjà l'affiche. Les attentes sont immenses et on demande un sans faute à ce tout jeune réalisateur qui n'a laissé personne indifférent. Son premier film était « prometteur », est-il déjà temps de remplir les promesses?

18 juin

Le baiser du barbu

Réalisé par Yves P. Pelletier. Avec David Savard, Isabelle Blais, Hélène Bourgeois-Leclerc, Ricardo Trogi.

Si son premier film (Les aimants) avait séduit, c'est qu'il mettait en vedette des acteurs talentueux dans une ambiance douce-amère de comédie romantique. Il est bien difficile de maîtriser ce genre hybride, et si Yves P. Pelletier nous avait étonnés la première fois, il n'y a aucune raison pour qu'il ne récidive pas.

7 juillet

Piché : Entre ciel et terre

Réalisé par Sylvain Archambault. Avec Michel Côté, Maxime Leflaguais, Isabelle Guérard, Sophie Prégent, Normand D'Amour.

Une autre production de grande envergure pour le cinéma québécois. Relatant l'histoire du pilote Robert Piché, qui a posé un avion avec près de 300 passagers à bord alors que ses moteurs étaient en panne, le film s'intéressera aussi à sa vie personnelle, dont ses années passées en prison. Si Érik Canuel devait à l'origine réaliser le film, c'est Sylvain Archambault qui l'a remplacé à pied levé. Le sujet semble mieux lui convenir que dans le cas de Pour toujours, les Canadiens. Encore une fois, nous verrons.

23 juillet

Cabotins

Réalisé par Alain Desrochers. Avec Rémy Girard, Dorothée Berryman, Yves Jacques, Gilles Renaud, Pierre-François Legendre.

Il est bien difficile de définir ce film, dont on ne sait presque rien. Des acteurs d'expérience dans un film burlesque, cela peut être aussi génial que raté. C'est un défi qu'il faut relever, et qui sera d'autant plus impressionnant s'il l'est effectivement.

4 août

Filière 13

Réalisé par Patrick Huard. Avec Claude Legault, Guillaume Lemay-Thivierge, Paul Doucet.

Le quatuor derrière le succès du film Les 3 p'tits cochons - avec Patrick Huard derrière la caméra - est de retour dans ce qui s'annonce comme la comédie de l'été. Si la complicité est toujours présente, si le scénario capte à nouveau avec justesse l'esprit masculin, cela devrait être un succès.

13 août

Trois temps après la mort d'Anna

Réalisé par Catherine Martin. Avec Guylaine Tremblay, François Papineau.

Guylaine Tremblay avait séduit bien des gens avec sa performance dans Contre toute espérance, de Bernard Émond. Dans un autre rôle purement dramatique, pourra-t-elle répéter son exploit, elle qui est mieux connue pour ses rôles à la télévision? Par Catherine Martin, cela promet certainement d'être maîtrisé.

27 août

Y'en aura pas de facile

Réalisé par Marc-André Lavoie. Avec David Boutin, Suzanne Clément, Denis Bouchard, Claude Legault, Mahée Paiement.

L'un des réalisateurs de Bluff travaille maintenant en solo. Le budget limité sera-t-il compensé par l'inventivité et la débrouillardise? Pourquoi pas, d'autant que ce film choral s'est donné toutes les possibilités de réussir : des comédiens d'expérience, appréciés du public, dans une histoire aux nombreux ressorts.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
DOSSIER (Vendredi 14 mai 2010 à 15h00) Les films de l'été 2010
DOSSIER (Mardi 28 avril 2009 à 14h30) Films de l'été 2009
DOSSIER (Mercredi 30 avril 2008 à 06h00) Les films de l'été 2008
DOSSIER (Vendredi 29 juin 2007 à 13h45) Les films de l'été - Juillet
DOSSIER (Lundi 21 mai 2007 à 11h25) Les films de l'été - Juin
DOSSIER (Jeudi 22 juin 2006 à 10h00) Films de l'été - Deuxième partie
DOSSIER (Jeudi 11 mai 2006 à 15h00) Les films de l'été - Première partie
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.