actualité
Vendredi 15 août 2008 à 11h08

La gestion de Christal Films remise en doute

Photo Par Karl Filion

Selon La Presse, l'intégrité de la gestion de Christal Films et de son président Christian Larouche est remise en doute par un rapport déposé en Cour le 1er août dernier, à la demande des actionnaires de l'entreprise.

Le rapport examine de près les dépenses de l'entreprise, dont certaines transactions spécifiques, tout particulièrement des transferts de fonds entre Christal Films Distribution et Les secrets de Christal, une société immobilière dont Christian Larouche est l'unique actionnaire. 460 000 $ seraient ainsi passé d'une firme à l'autre. Selon le rapport, les locaux de Christal Films Distribution étaient situés dans un immeuble appartenant à Les secrets de Christal, qui louait à un prix de 40 à 80 % supérieur au marché.

Toujours selon La Presse, le salaire de Christian Larouche (350 000 $ par an) n'avait pas été approuvé par le conseil d'administration de l'entreprise. Des avances de fonds d'1,6 million $ à Christal Films Productions, présidée par Christian Larouche, sont aussi nébuleuses.

Le rapport est signé par la firme comptable Raymond Chabot.

Christal Films est placé sous la Loi sur les arrangements avec les créanciers depuis le 16 mai et le restera jusqu'au 10 septembre. Le mois dernier, Les Films Séville avait acquis les droits de distribution de 27 films de Christal, alors que le destin de 21 autres reste incertain. Les dettes de la compagnie de Christian Larouche s'élèvent à environ 21 millions $, dont 8 millions $ en minimums garantis à verser à certains producteurs canadiens et étrangers. L'entreprise a été fondée en 2000.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.