actualité
Jeudi 10 septembre 2009 à 13h31

La distribution de Le journal d'Aurélie Laflamme dévoilée

Photo Par Karl Filion
Jérémie Essiambre, Geneviève CHartrand, Alichoa Schneider et Marianne Verville

Le producteur Claude Veillet a réuni hier après-midi l'équipe du film Le journal d'Aurélie Laflamme afin de présenter aux médias les jeunes comédiens qui incarneront les personnages créés par India Desjardins lors de leur passage au grand écran.

Des auditions menées auprès de 1300 fillettes n'auront pas permis de trouver la jeune comédienne parfaite pour incarner Aurélie, 14 ans. C'est finalement Marianne Verville qui incarnera l'héroïne. Elle sera accompagnée par Alichoa Schneider (Grande Ourse - La clé des possibles), qui sera Nicolas, Jérémie Essiambre, qui sera Truch, tandis que Geneviève Chartrand incarnera Kat, la meilleure amie d'Aurélie. Du côté des adultes, Édith Cochrane incarnera la mère d'Aurélie, France, tandis que Valérie Blais (Tout sur moi) sera sa professeure de français, Marie-Claude, et que Pierre Gendron (Hommes en quarantaine), sera le directeur d'école Denis Beaulieu.

À quatorze ans, Aurélie Laflamme se sent complètement extra-terrestre. Depuis le décès de son père, sa mère est un vrai zombie, mais la voilà soudainement qui revit. Et quant à sa meilleure amie, Kat, l'amour lui a complètement ramolli le cerveau. Au milieu de ce tourbillon : Aurélie ne désire qu'une chose : trouver sa place dans l'univers. Selon le réalisateur Christian Laurence : « Aurélie, c'est un grand rêve, c'est une vraie gaffeuse. Elle est un paradoxe sur deux pattes. Elle garde une candeur de l'enfance de laquelle elle ne veut pas sortir. C'est le personnage parfait. »

Le tournage doit d'ailleurs s'amorcer le 14 septembre prochain en vue d'une sortie en 2010. TVA Films distribuera le film.

L'auteur-compositeur-interprète Martin Léon signera la musique originale du film.

Le réalisateur Christian Laurence en sera à sa première expérience à la barre d'un long métrage de fiction. « J'ai fait du VrakTV longtemps, alors un roman jeunesse, pourquoi pas? Je l'ai lu sans attente, et j'ai vraiment aimé ça. C'était très touchant, très sincère. Souvent, les livres jeunesse ont souvent un point de vue d'adulte, alors que celui-ci a vraiment un point de vue ado. Aurélie a une façon de voir le monde très fantaisiste qui me rappelle Amélie Poulain. »

Il a participé à l'adaptation cinématographique avec l'auteur des livres, India Desjardins. « Le grand défi c'est d'adapter un roman écrit sous forme de journal intime, donc qui raconte beaucoup a posteriori, et d'en faire des actions. Il faut inventer des nouvelles scènes, on créé de l'action. On a gardé le ton du journal intime en gardant une voix off, sans en avoir partout. »

Le budget du film s'élève à 4,1 millions $.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.