actualité
Jeudi 22 décembre 2011 à 11h38

L'ARRQ déplore des passes-droits accordés par la SODEC

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

L'association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ) a fait part hier à l'agence QMI de leur mécontentement face au financement accordé par la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) au cinquième volet de la franchise Les Boys avant même qu'un réalisateur ne soit associé au projet.

Tel qu'annoncé en début de semaine, l'organisme gouvernemental a choisi cinq projets de langue française qui auront la chance, grâce à des subventions, de voir le jour sur grand écran. Parmi eux se trouve le prologue de la saga Les Boys, popularisé au cinéma en par Louis Saïa dans les années 90, titré Les Boys, le premier chapitre. Le scénario du film a été écrit par Richard Goudreau, producteur des quatre premiers opus de la franchise. Les Films Séville distribuera le long métrage.

Selon un communiqué de l'ARRQ, « Les Boys, le premier chapitre a bénéficié selon l’ARRQ d’une faille dans le processus de sélection ». L'association se dit « choquée et profondément interpellée que la SODEC décide du financement d’un film avant qu’un réalisateur soit confirmé. » François Côté, président de l'ARRQ ajoute : « Il est impensable que l'attribution de fonds publics soit possible sans que l'artisan principal du film soit choisi. Les réalisateurs et les réalisatrices de notre association se voient ainsi écartés de leur rôle indispensable à la mise en oeuvre d'une production cinématographique. »

L'ARRQ, qui regroupe plus de 650 réalisateurs et réalisatrices oeuvrant principalement en langue française au Québec, souhaite que la SODEC revienne sur sa décision et réévalue le projet lorsqu'un réalisateur y sera officiellement associé.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Lundi 19 décembre 2011 à 11h47) La SODEC annonce ses subventions 2012
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.