actualité
Dimanche 15 mars 2015 à 14h43

Jutra 2015 : Résumé de la soirée et les gagnants

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Dans les coulisses des Jutra 2015

La soirée des Jutra a été lançée avec une présentation des films en nomination faite par plusieurs actrices et acteurs reconnus du Québec. Ceux-ci y expliquaient ce qu'ils ont aimé de ces films coups de coeur.

La première catégorie était celle de la meilleure actrice de soutien. La gagnante fut sans surprise Suzanne Clément pour Mommy qui a dix nominations ce soir. Elle a dit à son réalisateur Xavier Dolan « merci d'être aussi joyeux, fou, discipliné et échevelé sur un plateau ».

Ensuite, on a récompensé le film s'étant le plus illustré hors Québec. C'est Mommy qui a gagné le prix et la productrice Nancy Grant et Xavier Dolan sont montés sur scène pour venir chercher le Jutra.

Anne Dorval et Suzanne Clément se sont présentées sur scène pour présenter le gagnant dans la catégorie meilleur acteur de soutien. Le trophée a finalement été remis à Pierre-Yves Cardinal pour Tom à la ferme. Le récipiendaire n'était pas présent puisqu'il était retenu en Europe, mais Michel-Marc Bouchard, coscénariste de Tom à la ferme, est monté sur scène pour lire une texte de remerciement écrit par Cardinal.

Les deux animateurs ont ensuite fait un numéro d'humour dans lequel ils ont introduit des passages des meilleurs films de l'année. Il y a eu certains extraits savoureux dont une insulte aux critiques par une délicieuse réplique de Guylaine Tremblay : « Allez donc tous chier ma gang de consanguins ».

Au retour de la pause, Xavier Dolan a reçu le prix du meilleur scénario des mains de Laurence Leboeuf et Patrice Robitaille, vedettes du film La petite reine. Il a remercié son père et sa mère, deux êtres très importants dans son processus de création. André Turpin a ensuite obtenu le trophée de la meilleure direction de la photographie pour son travail sur Mommy. Il a déclaré que le cinéma québécois était populaire à l'extérieur des frontières, mais très peu consommé chez nous. Le directeur photo trouve la situation déplorable, et considère qu'elle doit être révisée.

Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance ont ensuite résumé le processus compliqué de création d'un film au Québec en quatre minutes sur une plaque tournante; de l'idée originale, à la recherche de financement, à l'élaboration du scénario, au casting des acteurs, au tournage, au montage, à la tournée des médias, jusqu'à la première du film.

Le mystère Macpherson de Serge Giguère a ensuite été sacré meilleur long métrage documentaire de l'année 2015.

Jean-Carl Boucher et Antoine Olivier Pilon sont ensuite montés sur scène pour présenter le meilleur court ou moyen métrage d'animation. Ils se sont amusés aux dépens l'un de l'autre en prétendant que des filles pensaient qu'ils étaient mutuellement comme dans leur film; soit un hystérique et l'autre vierge. Marie-Josée Saint-Pierre a remporté le trophée pour le Jutra. Sans surprise, Xavier Dolan a ensuite reçu le prix de la meilleure réalisation. Le cinéaste a notamment remercié André Turpin, qui venait tout juste de recevoir un Jutra, puis les acteurs et actrices qui ont fait de Mommy un tel succès.

Marcel Sabourin a introduit l'hommage à André Melançon, précisant qu'il n'avait que 2 minutes pour décrire un personnage qu'il aurait fallu quatre heures pour dépeindre adéquatement. Beaucoup d'artistes, dont Guylaine TremblayBenoît Brière et Marcel Leboeuf se sont ensuite enchaînés sur scène pour rendre hommage au réalisateur de La guerre des tuques sur un air chanté par Michel Rivard.

« Je salue d’abord les premiers cinéastes québécois - ces hommes et ces quelques femmes - qui ont ouvert la voie. Ils nous ont légué un regard et une écoute d'un peuple en devenir. Venu d'horizon divers ces pionniers ont créé et enraciné une cinématographie qui nous appartient. Nous savions lire et écrire, ils nous ont appris à écouter, à regarder », a-t-il d'abord lancé.

Il a ensuite fait quelques recommandations aux nouveaux cinéastes : « Étonnez-nous, questionnez-nous, bousculez-nous, faites-nous rire, faites-nous pleurer, c'est important. Faites-nous penser, c'est important. Faites nous rêver, c’est essentiel. Amenez-nous vers l'empathie. Faites cet admirable métier « pour la suite du monde ». Longue vie à la culture québécoise! Longue vie au cinéma québécois et longue vie à la cinémathèque québécoise! »

L'hommage s'est terminé par une guerre de boules de neige dans la salle du Monument-National.

Le trophée du meilleur acteur a été remis à Antoine Olivier Pilon pour Mommy. Il a remercié toutes les personnes qui l'ont aidé depuis le début de sa carrière, alors qu'il n'avait que 12 ans, ceux qui lui ont donné « l'air vivant le lendemain d'une brosse », et ceux qui ne se sont pas fâchés lorsqu'il a « baissé leur pantalon devant une équipe complète ». Dolan a, par la suite, reçu le trophée pour le meilleur montage pour Mommy.

Ricardo Trogi et Sandrine Bisson ont ensuite présenté le prix du meilleur court ou moyen métrage après avoir dévoilé des photos d'eux-mêmes et des animateurs en 1987. François Jaros a reçu le prix pour son film Toutes des connes. Le jeu de retour dans le passé s'est ensuite poursuivi. Le réalisateur et l'actrice ont présenté des photos des comédiennes dans la catégorie meilleure actrice dans les années 1980. À peine étonnée, Anne Dorval est montée sur scène pour recevoir son prestigieux trophée. « Il n'y a pas de rôle plus exigeant que celui d'une mère », a-t-elle lancé d'emblée. « Je salue toutes les mères du monde, en particulier la mienne qui est le modèle le plus inspirant que j'ai connu ». L'actrice a ensuite enchaîné en remerciant Xavier qui est venu cogner à sa porte il y a dix ans. Elle était très émue et touchante.

Antoine Bertrand est venu présenté la dernière catégorie de la soirée en déclarant : « Bienvenue à tous aux prix Mommy ! ». À l'instar du reste, l'ultime trophée a été attribué à Mommy. Nancy Grant s'est d'abord adressée au public, elle a remercié son équipe, ses proches et Xavier Dolan; « Tu m'inspires et m'animes tous les jours », a-t-elle entre autres déclaré. Dans son discours final, le cinéaste a parlé de la société dans laquelle on vit, qui peut faire preuve « d'un grand manque d'empathie et de compassion. Qu'est-ce qui vaut la peine d'être dit? Qu'est-ce qu'il vaut la peine d'être dit et de taire? ». Il a terminé en citant ... Dumbledore (oui, oui!) : « On peut toujours trouver le bonheur, même dans les moments les plus sombres. Il suffit de se souvenir de rallumer la lumière. »

Donc... En résumé : 10 prix pour Mommy, 3 pour 1987, 2 pour Tu dors Nicole, 1 pour Tom à la ferme et 1 pour Henri Henri.

Voici la liste complète des nominations et des gagnants :

Meilleur film
1987
3 histoires d'Indiens
Mommy
Tom à la ferme
Tu dors Nicole

Meilleure réalisation
Xavier DolanMommy
Xavier DolanTom à la ferme
Stéphane LafleurTu dors Nicole
Robert Morin3 histoires d'Indiens
Denis VilleneuveEnemy

Meilleure actrice
Julianne Côté (Nicole Gagnon), Tu dors Nicole
Anne Dorval (Diane « D.I.E » Després), Mommy
Laurence Leboeuf (Julie Arseneau), La petite reine
Joëlle Paré-Beaulieu (Roxanne), Qu'est-ce qu'on fait ici?
Lise Roy (Agathe), Tom à la ferme

Meilleur acteur
Walter Borden (Mr. Peabody), Gerontophilia 
Jean-Carl Boucher (Ricardo), 1987
Guy Nadon (Normand), L'ange gardien
Antoine Olivier Pilon (Steve Després), Mommy
Patrice Robitaille (JP), La petite reine

Meilleure actrice de soutien
Dalal Ata (mère d'Ali âgée), Arwad
Sandrine Bisson (Claudette), 1987
Evelyne Brochu (Sarah), Tom à la ferme
Suzanne Clément (Kyla), Mommy
Catherine St-Laurent (Véronique Simard), Tu dors Nicole

Meilleur acteur de soutien
Robin Aubert (Martin), Miraculum
Pierre-Yves Cardinal (Francis), Tom à la ferme
Patrick Hivon (Guylain), L'ange gardien
Francis La Haye (JF / batteur), Tu dors Nicole
Stephen McHattie (Samuel Beckett), Meetings with a Young Poet 

Meilleur scénario
Xavier DolanMommy
Xavier DolanMichel Marc BouchardTom à la ferme
Stéphane LafleurTu dors Nicole
Robert Morin3 histoires d'Indiens
Ricardo Trogi1987

Meilleure direction de la photographie
Nicolas Bolduc, Enemy
Mathieu Laverdière, Henri Henri
Sara Mishara, Tu dors Nicole
André Turpin, Mommy
André Turpin, Tom à la ferme

Meilleure direction artistique
Marie-Claude Gosselin, Henri Henri
Guy Lalande, The Grand Seduction
Colombe Raby, Mommy
Patrice Vermette, 1987
Patrice Vermette, Enemy

Meilleur son
Mario Auclair, Stéphane Bergeron, Marcel Pothier, Christian Rivest, La petite reine
Bruno Bélanger, Louis Collin, Bernard Gariépy Strobl, Robert Morin, 3 histoires d'Indiens
Sylvain Bellemare, Pierre Bertrand, Bernard Gariépy Strobl, Tu dors Nicole
Olivier Calvert, Clovis Gouaillier, Sylvain Vary, Arwad
Marie-Pierre Grenier, Lynne Trépanier, Uvanga

Meilleur montage
Glenn Berman, Uvanga
Xavier DolanMommy
Michel Giroux, 3 histoires d'Indiens
Louis-Philippe Rathé, La petite reine
Yvann Thibaudeau, 1987

Meilleure musique originale
Alain Auger, Uvanga
Jeff Barnaby, Joe Barrucco, Rhymes for Young Ghouls
Michel Corriveau, Exil
Patrice Dubuc, Gaëtan Gravel, Meetings With a Young Poet
Rémy Nadeau-Aubin, Organ Mood (Christophe Lamarche-Ledoux), Tu dors Nicole

Meilleurs costumes
Francesca Chamberland, Henri Henri
Xavier DolanMommy
Valérie Lévesque, 1987
Véronique Marchessault, Maïna
Denis Sperdouklis, The Grand Seduction

Meilleur maquillage
Brigitte Bilodeau, Maïna
Kathryn Casault, Annick Legout, Tom à la ferme
Danielle Huard, La garde
Lizane Lasalle, Henri Henri
Colleen Quinton, Meetings With a Young Poet

Meilleure coiffure
Réjean Forget, Cynthia Patton, Maïna
Daniel Jacob, 1987
Ann-Louise Landry, Miraculum
Martin Lapointe, Henri Henri
Ghislaine Sant, Love Projet

Meilleur long métrage documentaire
Autoportrait sans moiDanic Champoux
Bà nôi (Grand-maman)Khoa Lê
De prisons en prisonsSteve Patry
La marche à suivreJean-François Caissy
Le mystère MacphersonSerge Giguère

Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec
GerontophiliaBruce LaBruce
The Grand SeductionDon McKellar
MommyXavier Dolan
Tom à la fermeXavier Dolan
Tu dors NicoleStéphane Lafleur

Jutra Billet d'or Cineplex
Mommy

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.