actualité
Vendredi 11 mars 2016 à 09h38

Infoman présentera le 10e Gala des Aurore le 17 mars prochain

Photo Par Stéphanie Nolin
Jean-René Dufort

Les prix Aurore, créés par l'équipe d'Infoman, en sont déjà à leur dixième édition et pour souligner l'événement, Jean-René Dufort et Chantal Lamarre animeront de Paris, une ville immortalisée plusieurs fois au cinéma.

Cette émission spéciale de 30 minutes sera diffusée le jeudi 17 mars à 19 h 30 (rediffusion le dimanche 20 mars à 23 h 35) sur ICI Radio-Canada Télé. Elle sera aussi disponible sur ICI Tou.tv.

Pierre Brassard accompagnera les animateurs dans la Ville-Lumière. Comme le veut la tradition de ce gala récompensant le meilleur du pire du cinéma québécois, c'est lui qui acceptera les convoités « ronds de poêle » au nom des lauréats absents. De son côté, à Montréal, MC Gilles attendra impatiemment qu'un ou des gagnants réclament leur Aurore.

Trois longs métrages ont particulièrement retenu l'attention de l'académie des Aurore cette année : Ego trip récolte 10 nominations, Le scaphandrier en obtient 7 tandis que le film Autrui se retrouve en lice dans 5 catégories.

Voici la liste des nommés dans les catégories les plus importantes :

Meilleur pire film de l'année

« Liquid Paper masculin » de la performance la moins mémorable

« Liquid Paper féminin » de la performance la moins mémorable

Au total, 23 films québécois sont engagés dans une chaude lutte dans des catégories toutes aussi prestigieuses les unes que les autres. Signalons, en plus des précédentes, le très attendu prix Aurore « La fârmes-tu, ta yeule? », ainsi que de nouvelles catégories qui s'ajoutent pour cette dixième édition : Meilleure pire cascade, Meilleure pire chanson ainsi que le prix Aurore « Bécosse d'or » remis à la meilleure représentation du transit intestinal et urinaire.

Le choix des finalistes et des gagnants a fait l'objet d'un processus rigoureux assuré par un panel d'experts composé des critiques Manon Dumais et Odile Tremblay (Le Devoir), Marc-André Lussier (La Presse), Brandon Kelly (The Gazette) et Michel Coulombe (Radio-Canada).

Rappelons que plus de 800 000 téléspectateurs ont regardé le dernier gala des Prix Aurore, alors que le prix du Meilleur pire film avait été décerné à Denys Arcand pour Le règne de la beauté, qui avait aussi valu le prix « Liquid Paper féminin » à Mélanie Thierry. Pour sa part, Stéphane Rousseau avait décroché le prix Aurore « Liquid Paper masculin » pour son rôle dans la comédie Le vrai du faux.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.