actualité
Jeudi 26 mai 2016 à 10h14

Guillermo Del Toro et Takashi Miike s'invitent à Montréal pour les 20 ans de Fantasia

Photo Par Stéphanie Nolin

Guillermo del Toro sur le plateau de Hellboy II: The Golden Army

La 20e édition du Festival international Fantasia aura lieu, à Montréal, du 14 juillet au 2 août prochain.

On annonce ce jeudi que Guillermo del Toro et Takashi Miike assisteront au Festival.

Le festival va remettre un Cheval noir d'honneur au réalisateur mexicain Guillermo del Toro. Mieux connu pour les classiques du genre Pan's Labyrinth, la série Hellboy et le récent Crimson Peak, il profitera de sa première apparition publique à Montréal pour donner une classe de maître.

Del Toro sera également l'hôte de la première canadienne de Creatures Designs : The Frankenstein Complex de Gilles Penso et Alexandre Poncet, un documentaire sur l'histoire des effets spéciaux dans lequel il apparaît.

Après Tobe Hooper et Mamoru Oshii en 2014, le festival est honoré de remettre un Prix de carrière honorifique au Japonais Takashi Miike, un cinéaste ayant marqué l'histoire de Fantasia. En plus de recevoir sa distinction, Takashi Miike sera l'hôte de la première nord-américaine de Terra Formars, une extravagante saga de science-fiction dans laquelle une bande de marginaux doivent combattre des coquerelles humanoïdes habitant la planète Mars. Le réalisateur présentera également en première canadienne As the Gods Wills, l'adaptation d'un manga surréaliste où de simples jeux d'écoles prennent une tournure meurtrière pour des étudiants séquestrés par une entité divine.

Tel que précédemment annoncé, la 20e édition du Festival Fantasia s'ouvrira, le 14 juillet, avec la première mondiale de King Dave, l'audacieux long métrage de Podz tourné en un seul plan-séquence de 91 minutes. Également présenté en première mondiale, Rupture marque le retour derrière la caméra de Steven Shainberg (Fur : An Imaginary Portrait of Diane Arbus) avec un poignant thriller de science-fiction mettant en vedette Noomi Rapace et Michael Chiklis; Un bourreau de travail tombe sous le charme de sa cardiologue dans l'irrésistible comédie romantique Heart Attack du Thaïlandais Nawapol Thamrongrattanarit (première canadienne). Fantasia présentera en séance spéciale Lights Out de David F. Sandberg, l'adaptation en long métrage d'un court horrifique ayant fait sensation autant en festivals que sur Internet. Distribué par Warner Bros, le film prendra l'affiche le 22 juillet prochain. Eiichiro Hasumi conclue son diptyque de science-fiction avec Assassination Classroom : Graduation (première nord-américaine), la suite attendue de la populaire adaptation de manga. Le mythe de Frankenstein a droit à une relecture futuriste avec la première mondiale de Realive du réalisateur espagnol Mateo Gil. The Bacchus Lady (première canadienne) d'E J-yong pose un regard saisissant mais sincère sur le quotidien des prostituées vieillissantes de la Corée du Sud. Jean Reno est à la tête d'une escouade policière aux méthodes peu orthodoxes dans l'explosif film d'action Antigang de Benjamin Rocher (première nord-américaine). Le pionnier de la « J-horror » Kiyoshi Kurosawa renoue avec le drame d'épouvante Creepy, un suspense hitchcockien présenté lors du récent Festival de Berlin. Enlèvement d'enfants, rituels occultes et résurrection d'entre les morts s'entrecroisent dans le conte surnaturel White Coffin de l'Argentin Daniel de la Vega (première mondiale). Après The King of Pigs et The Fake, le maître de l'animation sud-coréenne Yeon Sang-ho nous entraîne dans une station de métro envahie par des morts-vivants dans l'haletant Seoul Station (première canadienne).

Mentionnons également que, comme toujours, le cinéma québécois occupera une place de choix à Fantasia. La sélection des productions locales de l'édition 2016 sera annoncée prochainement.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.