entrevue
Vendredi 18 septembre 2015 à 08h00

François Bouvier et François Létourneau parlent de Paul à Québec

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film Paul à Québec

François Bouvier et François Létourneau étaient de passage dans la Capitale-Nationale cette semaine afin de faire la promotion du film Paul à Québec, qui sera présenté jeudi soir en ouverture du Festival de Cinéma de la ville de Québec. Nous les avons rencontrés et avons discuté avec eux de cette adaptation inspirante de la bande dessinée éponyme de Michel Rabagliati, qui raconte l'histoire d'un homme qui est confronté à la mort prochaine de son beau-père.

GENÈSE

Le réalisateur François Bouvier raconte qu'il a été approché directement par l'auteur. « Il y a 5 ans ou 6 ans, j'ai reçu deux albums chez moi : Paul à Québec et Paul a un travail d'été. Un petit mot accompagnait ce cadeau dans lequel Michel me demandait si cela pourrait m'intéresser de collaborer à l'adaptation cinématographique de sa bande dessinée », dit-il.

Quant à l'acteur François Létourneau, il a longtemps anticipé sa participation au film avant d'en voir la confirmation. « André Rouleau m'en a parlé en premier dans un party. Il m'avait dit qu'il produirait Paul à Québec et que je ferais un bon Paul. Plus tard, j'ai reçu la bande dessinée en cadeau. La rumeur d'un film s'est ensuite concrétisée et j'ai espéré qu'on m'appelle, mais ce que je ne savais pas c'est que Michel pensait à moi quand il travaillait sur le scénario. J'ai quand même fait une audition, déclare-t-il. Je trouve ça bien d'avoir fait l'audition, on dirait que comme ça, j'ai la confirmation que je suis la bonne personne pour le rôle. »

PAUL A UN TRAVAIL D'ÉTÉ

« Nous (NDLR : François Bouvier et Michel Rabagliati) avons d'abord commencé à écrire sur Paul a un travail d'été, puis avec les producteurs et productrices, on a analysé la situation, et on s'est demandé si c'était le bon album. Suite à de longues discussions, nous avons décidé d'y aller avec Paul à Québec. Parce que d'une part, ç'a été l'album le plus vendu et le plus apprécié. Et je pense que ce dont il est question dans cet album-là est plus interpelant pour tout le monde que l'autre ne l'était. C’est la famille, c'est la sensibilité du personnage de Paul, c'est l'humanité de l'histoire, c'est l'humour qui fait son charme. »

UNE MORT LUMINEUSE

« Une fois que nous avons décidé que nous adapterions Paul à Québec, il fallait trouver un angle pour ne pas que ce soit tragique. Je pense qu'il y avait déjà beaucoup de choses dans le ton de la bande dessinée qui étaient de bonnes pistes. On voulait que ce soit quelque chose de lumineux. La mort est dans l'ordre des choses de la vie après tout. »

« Roland devient le moteur du film, mais l'âme, c'est Paul. On passe par la sensibilité, par le regard, par l'humanité et l'humour de ce personnage attachant. »

PAUL VU PAR FRANÇOIS

L'acteur François Létourneau décrit le personnage ainsi : « Paul, c'est un gars ordinaire, mais dans le bon sens du terme. C'est un gars qui n'a pas beaucoup d'ambitions, mais qui aime sa famille, sa blonde, sa fille, et qui est là pour elle. Un gars à l'écoute, qui ne se met pas à l'avant, qui aime bien regarder et écouter. C'est un personnage dont la personnalité est contenue, ce qui fait que les gens peuvent se reconnaître dans Paul. Ce n'est pas un personnage excentrique, il a quelque chose de très sobre, de très contenu, ce qui fait qu'on a envie d'entrer dans l'histoire avec lui. C'est l'fun de jouer ça un personnage calme, observateur. »

UNE DISTRIBUTION TOUTE ÉTOILE

En plus de Létourneau, on retrouve également au générique de Paul à Québec les acteurs Gilbert SicotteJulie LeBretonBrigitte LafleurMyriam Leblanc et Louise Portal. « Quand j'ai lu la bande dessinée, dès la 20e page, je savais que c'était François qui devait interpréter Paul, révèle le réalisateur. J'avais travaillé avec lui déjà, je connaissais qui il était, et je savais que c'était lui qu'il nous fallait. J'aime les acteurs et les personnages qui ont de la drive, donc avec Julie, Myriam et Brigitte, j'étais servi. Ça me prenait beaucoup d'énergie pour que ce film fonctionne. »

UN DINOSAURE SUR LA «20» 

L'histoire de Paul à Québec se déroule en 1999. Le restaurant Le Madrid, à mi-chemin entre Montréal et Québec, ancienne figure emblématique de l'autoroute 20, est représenté dans le livre. Même si l'établissement a depuis été détruit on peut quand même l'apercevoir dans le film. « On a utilisé dans le film des photos que je suis allé prendre personnellement quand j'ai appris qu'il s'apprêtait à détruire le restaurant. On a aussi eu recours à l'animation afin de produire une image qui illustrait ce qu'était le Madrid en 1999. »

Paul à Québec prend l'affiche dans plus de 50 salles à travers le Québec dès ce vendredi 18 septembre.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Mardi 15 septembre 2015 à 08h00) Paul fait un tabac
TAPIS ROUGE (Mercredi 9 septembre 2015 à 09h00) Première de Paul à Québec
ACTUALITÉ (Mercredi 21 avril 2010 à 10h51) Paul à Québec adapté au cinéma
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.