actualité
Samedi 2 février 2013 à 07h00

Ciné-Québec 2013 : Films à venir de EOne/Séville

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Antoine Bertrand à Ciné Québec 2013

Après Alliance Vivafilm, ce fut au tour des Films Séville de présenter ses longs métrages québécois à venir pour l'année 2013. Eux aussi ont utilisé Ciné Québec comme tremplin, réunissant plusieurs artistes et artisans pour promouvoir leurs oeuvres de la nouvelle année. La plupart de ces productions en sont encore à l'étape du tournage ou du montage.

L'automne est une période privilégiée par les films québécois qui envisagent une première dans les festivals internationaux ou locaux et qui ne veulent pas être pilonnés par les géants américains qui sortent leurs films à gros budget au cours de l'été. Cette année particulièrement, la saison automnale sera marquée par un nombre impressionnant de sorties québécoises. Presque tous les films présentés lors de Ciné Québec prévoyaient une sortie en salles à l'automne 2013, ce qui a su animer bien des discussions entre les différents invités présents (est-ce que les films en si grande quantité pourraient finir par se nuire entre eux?).

Le nombre impressionnant d'oeuvres québécoises à paraître pourrait bien être une partie de la solution - ou une explication du problème - que cherchent avidement les producteurs québécois, craintifs de cette baisse de fréquentation des salles pour le cinéma québécois qui a marqué l'année 2012. Plus de films, plus d'options, plus d'intérêt, plus large public-cible, plus de revenus?

Hot Dog
Sortie en salles : 26 juillet 2013
Réalisation : Marc-André Lavoie
Distribution : Rémy Girard, Éric Salvail, Paul Doucet, Daniel Lemire, Pierre-François Legendre, Edith Cochrane
Synopsis vu par Marc-André Lavoie : C'est l'histoire de quatre gars qui ont une compagnie de saucisses à hot dog et un des associés apprend, à l'insu des autres, qu'il va se faire mettre dehors. Choqué, sur un coup de tête, il prend une de ses dents qu'il a perdue au racquetball et la met dans le convoyeur de la compagnie en se disant : « Tin mes maudits ». Suite à ça, lorsqu'il rencontre ses associés le lundi, il apprend que ce n'est pas lui qui devait être congédié, mais un autre partenaire. À partir de là, il va tenter de gérer les répercussions qu'aura cette dent qu'il a mise dans le convoyeur et toutes les décisions qu'il prendra seront une catastrophe. On ne peut pas croire jusqu'où sa gaffe le mènera. Il y a même la mafia à un certain moment qui sera mêlé à tout ça et l'associé, qui a véritablement été congédié, tentera de se venger à son tour.
Faits intéressants :
- Le réalisateur et scénariste a été inspiré par un fait divers - qui racontait l'histoire d'un couple qui a trouvé une dent dans un paquet de saucisse - pour écrire le scénario.
- Alors qu'il était en train d'écrire les textes, Marc-André Lavoie a vu Éric Salvail lors d'un évènement à St-Jérôme et a décidé de lui proposer un rôle dans son film.
- Il y a 16 mois, le film n'existait même pas dans la tête du réalisateur et scénariste.

Louis Cyr
Sortie en salles : 2013
Réalisation : Daniel Roby
Distribution : Antoine Bertrand, Guillaume Cyr, Rose-Maïté Erkoreka, Gilbert Sicotte, Marilyn Castonguay
Synopsis : Louis Cyr est un être d'exception que les exploits physiques ont catapulté dans la légende. C'est l'histoire de ce héros mythique que le récit relate. Mais c'est aussi celle d'un homme extrêmement vulnérable dont les combats les plus durs se sont tenus hors de l'arène sportive.
Faits intéressants :
- Le film a été tabletté pendant plusieurs années puisqu'au moment où il a été annoncé que le héros serait joué par Antoine Bertrand, il y avait beaucoup de films d'époque sur les écrans - Séraphin - Un homme et son péché, Le survenant, Aurore -, alors il était préférable d'attendre avant de le sortir.
Antoine Bertrand s'est entraîné avec Hugo Girard, qu'on a souvent surnommé le Louis Cyr moderne.
- Tout le monde sur le plateau devait témoigner d'une certaine force physique, notamment pour transporter les poids de Louis Cyr qui pesaient des centaines de livres.

Le démantèlement
Sortie en salles : Automne 2013
Réalisation : Sébastien Pilote
Distribution : Gabriel Arcand, Gilles Renaud, Lucie Laurier, Johanne-Marie Tremblay, Sophie Desmarais et Dominique Leduc
Synopsis : Gaby a une ferme sur laquelle il élève des agneaux : la ferme Gagnon et fils. Il a deux filles qu'il a élevées comme des princesses et qui habitent loin dans la grande ville. Un jour, l'aînée lui demande de l'aider financièrement pour éviter de perdre sa maison. Gaby, chez qui le sentiment de paternité s'est développé jusqu'à la déraison, décide de démanteler la ferme. Il vend tout - la maison, le troupeau et la terre familiale - pour s'en aller vivre dans la petite ville d'à côté dans un petit appartement.
Faits intéressants :
- Le film a été tourné dans la région d'Alma.
- Le démantèlement est le deuxième long métrage de Sébastien Pilote, qui nous a précédemment donné Le vendeur.

La garde
Sortie en salles : Automne 2013
Réalisation : Sylvain Archambault
Distribution : Paul Doucet, Antoine L'Écuyer, Sandrine Bisson
Synopsis : Un homme désespéré, qui a perdu le droit de voir son fils depuis cinq ans, décide de tenter le tout pour le tout afin de renouer avec lui. Il choisit de l'enlever pour l'amener à la chasse. L'homme de 45 ans et son fils de 14 ans se retrouvent loin dans la forêt et traverseront de déchirantes épreuves.

Sarah préfère la course
Sortie en salles : Automne 2013
Réalisation : Chloé Robichaud
Distribution : Sophie Desmarais, Jean-Sébastien Courchesne, Geneviève Boivin-Roussy, Hélène Florent, Micheline Lanctôt
Synopsis vu par Chloé Robichaud : Sarah est une coureuse. Elle se fait inviter par le meilleur club universitaire, mais elle n'a pas vraiment les moyens de ses ambitions. Donc, elle décide de se marier avec une connaissance pour les prêts et bourses, mais ça ne fonctionne pas tout à fait comme elle l'avait prévu.
Faits intéressants :
- La réalisatrice et scénariste faisait de la course lorsqu'elle était jeune et aurait aimé en faire professionnellement.
- Le synopsis original du film, Chloé Robichaud l'a écrit au secondaire. Elle est repartie de ses écrits pour en faire un long métrage à l'âge adulte.
- La performance de Sophie Desmarais dans Dérapages a convaincu Robichaud de l'engager pour incarner son l'héroïne de son premier long métrage.

Lac Mystère
Sortie en salles : Été-Automne 2013
Réalisation : Érik Canuel
Distribution : Maxim GaudetteLaurent Lucas, Sylvain Marcel, Laurence Leboeuf, Benoît Gouin, Gildor Roy, Mylène Dinh-Robic
Synopsis : Lac mystère raconte l'étrange histoire d'un homme qui s'installe au fond des bois pour avoir la paix, mais qui se retrouve aux prises avec un voisin fantasque, un noyé qui le hante, une femme qui se réfugie chez lui, un bandit en fuite et un policier qui cherche le noyé, la femme et le bandit, avant de le plonger dans un coma qui lui fait perdre la mémoire.
Faits intéressants :
- Érik Canuel décrit son film comme un « drame d'anticipation humoristique »
- Lac Mystère est inspiré du roman Mirror Lake d'Andrée A. Michaud.
- Le film avait un budget de 4,5 millions $

Gabrielle
Sortie en salles : Automne 2013
Réalisation : Louise Archambault
Distribution : Gabrielle Marion-Rivard, Alexandre Landry, Mélissa Désormeaux-Poulin, Benoît Gouin, Isabelle Vincent
Synopsis : Gabrielle, une jeune femme douée pour la musique, vit dans une résidence d'accueil avec quatre adultes atteints comme elle d'une déficience intellectuelle. Elle s'est éprise d'un garçon qu'elle a rencontré au centre de loisirs, où ils font partie d'un choeur composé exclusivement d'handicapés. Les amoureux cherchent à consommer leur amour mais on leur fait rapidement comprendre que leur romance concerne aussi leur famille et les intervenants sociaux. Alors que la chorale se prépare pour un important festival de musique, Gabrielle rêve d'indépendance et d'autonomie, mais se voit confrontée à ses propres limites et à son ignorance du monde extérieur.
Faits intéressants :
- À cheval entre la fiction et le documentaire
Louise Archambault est entrée dans l'univers de cette chorale, décrit dans le film, qui est composé d'autistes et déficients intellectuels légers pour en tirer le matériel pour un film sur la musique et sur l'amour.

La maison du pêcheur
Sortie en salles : Automne 2013
Réalisation : Alain Chartrand
Distribution : Mikhail Ahooja, Vincent-Guillaume Otis, Benoît Langlais, Charles-Alexandre Dubé, Geneviève Boivin-Roussy, Luc Picard, Kevin Parent
Synopsis vu par Benoît Langlais : La maison du pêcheur, c'est la genèse de la cellule Chénier, de la crise d'octobre. Ça se passe un an avant la crise d'octobre. C'est l'histoire de Bernard Lortie, un des quatre de la cellule Chénier, qui est un Gaspésien et qui va rencontrer les trois autres gars, Jacques Rose, Paul Rose et Francis Simard. Il les rencontre à Percé. Les quatre gars vont tenter de faire du social, de politiser la jeunesse là-bas à travers la Maison du pêcheur, qui est un endroit où les gens parlent politique, de la condition des pêcheurs... Et les commerçants, les autorités de la place n'en veulent pas de ces jeunes-là, ils les considèrent comme des pouilleux, des hippies, donc ils vont tout faire pour les chasser de Percé.
Faits intéressants :
- Première apparition de Benoît Langlais au grand écran. Il a joué dans Polytechnique, mais son personnage avait été coupé au montage.
- Le film sera en noir et blanc.
- L'histoire du film se passe avant celles des oeuvres Les ordres de Michel Brault et Octobre de Pierre Falardeau.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
DOSSIER (Mardi 27 novembre 2012 à 15h37) Visite de plateau : La maison du pêcheur
DOSSIER (Mardi 13 novembre 2012 à 16h03) Visite de plateau : La garde
DOSSIER (Mercredi 3 octobre 2012 à 16h04) Visite de plateau : Louis Cyr
ACTUALITÉ (Lundi 17 septembre 2012 à 13h41) Sébastien Pilote tourne Le démantèlement
DOSSIER (Vendredi 31 août 2012 à 15h02) Visite de plateau : Sarah préfère la course
ACTUALITÉ (Vendredi 31 août 2012 à 08h21) Laurence Leboeuf remplace Magalie Lépine-Blondeau dans Lac Mystère
DOSSIER (Jeudi 9 août 2012 à 11h07) Visite de plateau : Hot Dog
ACTUALITÉ (Vendredi 29 juin 2012 à 13h04) Sarah préfère la course choisi par la SODEC
DOSSIER (Jeudi 21 juin 2012 à 16h16) Visiste de plateau : Gabrielle
ACTUALITÉ (Mardi 19 juin 2012 à 14h30) Daniel Lemire rejoint la distribution de Hot Dog
ACTUALITÉ (Lundi 30 janvier 2012 à 09h00) Éric Salvail obtient son premier rôle au cinéma dans Hot Dog
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.