actualité
Lundi 17 octobre 2016 à 14h05

Box-office québécois : Le comptable en premier, 1:54 en deuxième

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène de The Accountant

À l'instar de l'Amérique du Nord, le suspense Le comptable arrive en première place du box-office québécois cette fin de semaine. Le long métrage, mettant en vedette Ben Affleck, a amassé 307 206 $ de vendredi à dimanche. Réalisé par Gavin O'Connor, le film raconte l'histoire de Christian Wolff, un autiste élevé par un père autoritaire, qui devient le comptable de certaines des organisations criminelles les plus dangereuses du monde. Quand une jeune femme découvre des failles dans les registres financiers de la compagnie qui l'engage, elle devient la cible de dangereux brigands. Wolff, chargé de faire la vérification, se donne comme mission de protéger la jeune ingénue.

Le drame psychologique québécois sur l'intimidation 1:54 amasse 231 732 $ à ses trois premiers jours. Antoine Olivier Pilon incarne Tim, 16 ans, qui, après un évènement tragique, décide de tenir tête à ceux qui l'intimident à l'école. Comme il a des habiletés particulières en course à pied, il se donne comme défi de battre son ennemi sur son propre terrain et lui voler sa place aux nationaux. Sophie NélisseLou-Pascal TremblayPatrice GodinRobert Naylor et David Boutin font également partie de la distribution.

Miss Peregrine et les enfants particuliers, le plus récent film de Tim Burton, se retrouve au troisième rang du classement avec des recettes de 180 022 $. Le film d'aventures fantastiques dépeint les aventures de Jake qui, après le décès de son grand-père, apprend qu'il a le pouvoir de protéger de jeunes orphelins ayant des pouvoirs magiques.

L'adaptation de La fille du train obtient la quatrième place avec 171 351 $. Le thriller brosse le portrait de Rachel qui, anéantie par son récent divorce, passe tout son temps de trajet quotidien à observer un couple, vivant dans une maison située le long de l'itinéraire qu'effectue son train, jusqu'au jour où elle voit s'y produire quelque chose de choquant et se trouve prise au coeur d'un mystère.

Le film d'animation Les cigognes ajoute 122 629 $ à son cumulatif, qui atteint désormais 854 266 $.

Le film-catastrophe Crise à Deepwater Horizon, inspiré de la tragédie de la plateforme pétrolière du même nom, atteint le sixième rang avec 107 110 $.

La comédie française Radin!, sortie en salles vendredi dernier, se classe au septième rang avec 70 343 $. Dany Boon y incarne François Gautier, un économe maladif. Quand il découvre qu'il a une fille dont il ignorait l'existence, il sera obligé de mentir afin de cacher son terrible défaut. François découvrira bien vite que mentir peut parfois coûter cher.

Les sept mercenaires (52 881 $), Juste la fin du monde (35 911 $) et Les grands génies (31 844 $) complètent le box-office québécois du week-end.

Les détails du classement, qui nous sont fournis par l'agence Cinéac, sont disponibles dans notre section box-office.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Vendredi 14 octobre 2016 à 16h53) Manque de fonds
CRITIQUE OFFICIELLE CINOCHE.COM (Samedi 8 octobre 2016 à 12h54) Douleur athlétique
ACTUALITÉ (Mardi 4 octobre 2016 à 19h22) Première du film 1:54 de Yan England
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.