actualité
Lundi 15 avril 2013 à 12h28

Box-office québécois : Film de peur 5 au premier rang

Photo Par Karl Filion
Une scène de Scary Movie 5

La nouveauté Film de peur 5, un film parodique réalisé par Malcom D. Lee, occupe la première place du box-office québécois de la fin de semaine avec des recettes de 283 583 $, récoltés de vendredi à dimanche dans les salles québécoises. Le long métrage tourne en dérision certains films populaires récents, dont Paranormal Activity, Rise of the Planet of the Apes et Black Swan.

Lors de leur premier week-end d'exploitation, Film de peur 4 avait amassé 821 689 $ en avril 2006, tandis que Film de peur 3 avait amassé 926 164 $. Ce film avait cependant pris l'affiche en octobre.

Le film d'animation Les Croods, qui était deuxième la semaine dernière, conserve sa place avec 255 599 $ cette fin de semaine. Jusqu'à maintenant, le film a cumulé 1 989 045 $ au Québec.

G.I. Joe: Les représailles passe de la première à la troisième place ce week-end avec des recettes de 202 889 $, ce qui porte son cumulatif à 1 982 905 $, récoltés depuis le 28 mars dernier. Le film raconte les efforts d'un groupe de soldats américains pour vaincre une organisation malveillante qui a infiltré la Maison-Blanche.

Le parc jurassique, de Steven Spielberg, qui a repris l'affiche la semaine dernière en 3D, a récolté 162 660 $ cette fin de semaine.

En cinquième place, Assaut sur la Maison-Blanche devance légèrement L'opéra de la terreur, le remake du film de Sam Raimi réalisé par Fede Alvarez. Les deux films ont récolté respectivement 160 597 $ et 156 380 $.

L'appel occupe la septième position avec 78 321 $. Le film met en vedette Halle Berry dans le rôle d'une opératrice d'urgence qui tente de sauver la victime d'un enlèvement.

Oz le magnifique, réalisé par Sam Raimi, ajoute 74 663 $ à son cumulatif qui atteint maintenant 2 554 726 $. Ce résultat le classe huitième cette fin de semaine.

Les nouveautés Au-delà des pins, de Derek Cianfrance, et Renoir, de Gilles Bourdos, occupent les deux dernières positions du top 10. Le premier a amassé 70 984 $ tandis que le second, qui raconte l'histoire de la rencontre entre le peintre Auguste Renoir, sa muse Andrée Heuschling et le fils du peintre, Jean, dans leur domaine de la Côte d'Azur en 1915, 68 585 $.

Le film québécois La cicatrice, de Jimmy Larouche, se classe dix-neuvième avec 10 978 $ à ses trois premiers jours dans les salles.

Les détails du classement, qui nous sont fournis par l'agence Cinéac, sont disponibles dans notre section box-office.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.