actualité
Lundi 25 septembre 2006 à 12h13

Box-office québécois : Bon Cop, Bad Cop brise le record

Photo Par Karl Filion
Patrick Huard et Colm Feore dans Bon Cop, Bad Cop

C'est sans grande surprise que le film Bon Cop, Bad Cop, d'Érik Canuel, est devenu cette fin de semaine le film québécois le plus lucratif de l'histoire, avec 235 962$, pour un total de 9 389 972$ depuis sa sortie le 4 août. Le film, qui met en vedette Patrick Huard et Colm Feore, surpasse maintenant Séraphin - Un homme et son péché. Lisez la critique du film.

En nouveauté, le plus récent film de Jet Li, Le maître d'armes, a chauffé le roi du box-office en deuxième place avec 234 165$ de vendredi à dimanche.

Gang Gridiron glisse d'une position en troisième avec 137 492 $ aux guichets québécois. Le film avec The Rock raconte l'histoire d'un groupe de jeunes délinquants qui forme une équipe de football.

Le numéro un du box-office nord-américain de la fin de semaine, Jackass : Number Two, est quatrième avec 131 734 $.

L'illusionniste, de l'Américain Neil Berger, continue de bien faire avec 125 209 $ cette fin de semaine, en cinquième place.

La vie secrète des gens heureux, de Stéphane Lapointe, amasse autant qu'à son deuxième week-end, probablement grâce à un bouche-à-oreille favorable, et prend le sixième rang avec 94 983 $. Lisez la critique ici.

Le dahlia noir, du vétéran cinéaste Brian de Palma, amasse 81 180 $ et prend la huitième position du box-office de la fin de semaine. Lisez la critique du film, qui met en vedette Josh Hartnett, Scarlett Johansson et Hilary Swank, en cliquant ici.

L'escadrille Lafayette, une nouveauté avec James Franco, est dixième avec 70 084$.

La nouveauté de Jean Beaudin, Sans elle, avec Karine Vanasse, ne peut faire partie du top 10 à sa première fin de semaine en salles. Lisez la critique ici.

Partager sur : Twitter Facebook
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.