entrevue
Lundi 14 septembre 2015 à 14h06

Black Mass : L'importance de la vérité

Photo Par Elizabeth Lepage-Boily

Une scène du film Black Mass

Le réalisateur Scott Cooper ainsi que les acteurs Johnny DeppJoel EdgertonDakota Johnson, Scott CooperKevin Bacon, Peter Sarsgaard, Jesse Plemons et Julianne Nicholson animaient une conférence de presse lundi après-midi à Toronto en vue de la sortie du film Black Mass, prévue pour vendredi le 18 septembre. La thématique de la vérité a été beaucoup exploitée au cours de cette rencontre avec les journalistes.

Depp, qui incarne le protagoniste James 'Whitey' Bulger, se dit avoir la responsabilité de raconter cette histoire honnêtement. L'acteur a demandé à l'avocat de Bulger de faire les démarches nécessaires afin qu'il puisse rencontrer le célèbre criminel de Boston qu'il s'apprêtait à dépeindre au grand écran, mais le gangster, désormais en prison, a cordialement refusé de rencontrer l'interprète de Jack Sparrow, n'étant pas (évidemment) un fan du livre duquel s'inspire le film. Le bouquin en question est écrit par le journaliste Dick Lehr et Gerard K. O'Neill.

Joel Edgerton, qui interprète pour sa part l'agent du FBI avec qui collaborait James 'Whitey' Bulger, qui purge maintenant une peine de prison à vie, n'a pas pu non plus rencontrer l'homme qu'il incarne à l'écran. Le comédien est convaincu que ce dernier aurait une version bien différente de celle qui est dépeinte dans le film, mais rappelle que la vérité, dans ce genre de situations, est fortuite et surtout complexe. Chacun des individus impliqués dans cette histoire a une version différente des évènements...

De son côté, Jesse Plemons précise que l'accent du sud de Boston a été l'un des éléments les plus difficiles à reproduire. Johnny Depp corrobore cette information, précisant que les habitants de cette région ont un dialecte particulier qu'il est difficile d'imiter.

Scott Cooper dit, pour sa part, n'il n'a jamais eu l'intention de faire un documentaire et que les gens ne viennent pas voir ce genre de film de fiction pour l'acuité des faits, mais d'avantage pour la vérité émotionnelle et psychologique qui s'en dégage. Ce qu'il a tenté de rendre, dit-il, le plus justement possible d'ailleurs.

Le cinéaste, qui nous a précédemment donné Crazy HeartGet Low et Out of the Furnace, raconte également que l'avocat de Bulger s'est présenté sur le plateau un jour et observait le moniteur en hochant la tête. Il s'est donc dirigé vers lui et lui a demandé ce qui n'était pas juste dans le jeu de Depp et l'avocat a répondu qu'au contraire, c'est la ressemblance incroyable entre son client et le comédien qui l'amenait à remuer la tête ainsi.

Alors que tous les acteurs présents interprètent une personne qui a déjà existé, Kevin Bacon incarne pour sa part, un homme qui a été imaginé à partir de plusieurs personnes réelles. Il a beaucoup fait rire l'audience en précisant qu'il n'avait jamais interprété de personne réelle, mais qu'il apprécierait beaucoup un jour avoir cette chance.

Rappelons que Black Mass prend l'affiche le vendredi 18 septembre prochain.

Partager sur : Twitter Facebook
Actualités reliées
ACTUALITÉ (Jeudi 22 mai 2014 à 09h07) Benedict Cumberbatch dans Black Mass
ACTUALITÉ (Lundi 4 février 2013 à 09h32) Johnny Depp incarne Whitey Bulger dans Black Mass
Site conçu et développé par Logo Libéo
Représentation publicitaire par Logo Moviefone
© 2016 Média Happy Geeks inc. Tous droits réservés.